Télécharger
l'édition n°810
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Coût de théâtre ! Enquête sur les subventions culturelles

Salles de théâtre, de concert, musées, festivals, bibliothèques: la culture ne pourrait pas survivre sans le soutien des pouvoirs publics. Alors que la population de Genève, ville championne suisse du budget culturel avec 1'530 frs par habitant, vient de refuser de couper dans ces aides, Le Régional a voulu savoir quelles étaient les politiques de subventionnements de Lausanne, Pully, Vevey, Montreux, Aigle. L'occasion aussi de comprendre en coulisses comment fonctionnent les principales enseignes culturelles de la région au plan financier et quelle est la part d'argent public dans leur budget. Lever de rideau.
Date:23.06.2016
Parution: 810
Toutes les galeries photos

Au sommaire cette semaine

Opinion

Surprenants chinois

C'est presque aussi bien que Swiss metro. Avec un peu plus de chances de voir sa réalisation, la frilosité n'étant pas une vertu chinoise. Un bus à énergie solaire de haute technologie pourra bientôt circuler en Chine sans être pris dans les embouteillages. Haut et large, vide dans sa partie inférieure, il circulera (un prototype est en construction) sur des rails assez écartés pour que le bus puisse passer au-dessus des files de voitures ralenties ou à l'attente. De fait, les rails seront surmontés d'une sorte de tunnel au-dessus duquel se tiendra la voiture des passagers, comme pour les vieux bus à impériale. Evidemment le trafic des camions sera déporté ailleurs, rien d'impossible en Chine. Ingénieux. Sauf que, contrairement à Swiss métro, le bus chinois restera en surface. C'est que, en Chine, pays où l'on sait inventer tous les systèmes permettant de rogner les libertés, on n'a pas encore inventé la LAT (loi sur l'aménagement du territoire). Mais, compte tenu de nos bonnes relations avec ce pays, il n'est pas exclu que Mme de Quattro soit déléguée par le gouvernement helvétique pour aller expliquer tout ce que cette loi interdit, même ce qui n'est pas explicitement précisé. Un vrai bonheur pour le gouvernement chinois qui peine à inventer de nouveaux moyens pour brimer son peuple. Si selon son habitude il lance un concours, ce pourrait être: Qui trouvera la meilleure loi du jour ramenant l'expansion du pays aux bases du communisme? (en Chine pas besoin de la faire passer devant le peuple). Les idées vont fuser. Et s'il en manque, quelques privilégiés seront délégués pour un séjour en Suisse. Ce sera sans doute plus fun pour les 87 millions de Chinois invités à participer à l'actuel concours. Le Parti communiste chinois demande de calligraphier à la main les 15'000 idéogrammes de la charte du parti! Drôle non?Nina Brissot