Télécharger
l’édition n°843
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Archives communales:
Trésor ou héritage empoisonné ?

Dans l'univers de la conservation des documents, le volume se calcule en mètres linéaires, une unité de mesure correspondant à l'ensemble des archives rangées séquentiellement, occupant un mètre horizontal de rayonnage. Les communes possèdent des centaines de mètres linéaires de boîtes contenant des milliers de papiers et registres divers. Le tri et le référencement de ces documents représentent un travail de fourmi, auquel les administrations accordent plus ou moins de temps et de moyens. L'entreposage des archives constitue parfois un casse-tête. Pour l'anecdote, certaines ont même servi à faire des briquettes en temps de guerre, lorsque le bois de chauffage manquait. Et c'est sans compter sur les nouvelles pièces qui s'amassent au fil de la vie d'une commune, ou sur les fonds qui émergent soudain, légués ou mis en vente par leurs propriétaires. Que faut-il absolument conserver et que nous racontent ces tonnes de papier sur notre passé? Tour d'horizon.
Date:09.03.2017
Parution: 843

Au sommaire cette semaine

Opinion

Du sexe des anges aux robots intelligents

L'histoire a toujours de grands moments. Lors du siège de Constantinople en 1453, alors que l'ennemi forçait les portes de la ville, les religieux byzantins étaient fort occupés à débattre du sexe des anges. La résistance ne fut pas lourde. Ainsi s'écroula l'Empire Romain d'Orient.

Il s'agit certes d'un raccourci mais qui peut facilement se transposer dans notre monde d'aujourd'hui. A l'heure où le modèle de la bonne vieille économie basée sur le travail est totalement mis au rancard, à l'ère du digital envahissant, de l'intelligence artificielle et de la robotisation du travail, la discussion se porte aujourd'hui, non plus sur le sexe, mais sur la nationalité des robots!

Que, voyez-vous, certains robots commencent à s'éclater en bourse. Leur dextérité à analyser des algorithmes leur permet d'atteindre, bien avant que l'humain n'y ait pensé, des résultats faramineux. Seulement voilà... A qui les résultats doivent-ils profiter? Depuis que la toute puissante Amérique arrache à coups de griffes les résultats des banques suisses, depuis que les ressortissants suisses habitant aux Etats-Unis ne peuvent plus avoir de compte dans leur pays d'origine, depuis que le Saint Conseil fédéral donne sa bénédiction à ces pratiques, la nationalité du robot fait sens. Une intelligence artificielle made in USA qui gagne de l'argent à la bourse suisse va-t-elle devoir payer un quota à Wall Street? Et si M. Robot est un brave Helvète, bravant les algorithmes américains avec un succès reconnu, pourra-t-il rapatrier ses biens sans se faire avaler par le grand méchant fisc de l'oncle Tom? D'où l'importance capitale de connaitre la nationalité du robot. Et dire que même Eveline Widmer Schlumpf n'y avait pas pensé... C'est bien la preuve qu'il nous faut rapidement de nouveaux robots. Nina Brissot