Télécharger
l’édition n°880
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Fenêtres de l'Avent dans les villages: Ouvrir sa porte à l'autre

Antidote à la frénésie qui précède Noël, les fenêtres des villages, qui depuis quelques années se parent de mille feux sur le principe du calendrier de l'Avent, permettent de s'arrêter un instant et de s'ouvrir à l'autre. Le concept est simple: faire une belle décoration d'une fenêtre sur le thème de Noël avec bougies, vitraux, dessins ou tout autre décor, puis inviter voisins et autres habitants de la commune à partager un moment de convivialité, en toute simplicité, devant cette fenêtre durant une heure en début de soirée. De nombreux quartiers s'éclairent sous l'impulsion des habitants, des associations, voire parfois de l'office du tourisme. Lumière sur une tradition qui réchauffe les cœurs et les esprits.
Date:07.12.2017
Parution: 880

Au sommaire cette semaine

Opinion

Les ravagés de la guiguelette

Blue brain, ou l'étude supposée avant-gardiste du cerveau, a du pain sur la planche.

Si l'on se fie à la déferlante de plaintes de femmes harcelées, pelotées, (taquinées, diront ces messieurs), prises d'assaut comme des tours dont il faut forcer les entrées, il semble que le malaise ne vienne pas exactement du cerveau. Ou alors celui-ci n'a pas encore compris comment commander les gonades responsables de trop de garde à vous rien qu'au passage d'un jupon, voire un profumo di donna, comme l'a si bien montré l'inénarrable Vittorio Gassman.

Mais voilà, faute à la testostérone qui commande, le cerveau ne suit pas. Et tout est bon pour justifier un comportement de tête de nœud. Car bien sûr, c'est généralement à l'insu du plein gré de l'accusé que le mandrin s'est mis en branle faisant perdre le sens des réalités au manieur de l'outil. Voyez-vous, pour rien au monde, il ne voudrait passer pour un invalide du slip. Il en va de son honneur. Et le reste n'a aucune importance. Les Valaisans semblent particulièrement sensibles à l'appel du service trois pièces. Les voilà qui poussent la tête chercheuse vers tout ce qui pourrait facilement prendre un coup de gourdin. Quitte à faire la queue sous le balcon d'une belle ou dans son jardin en cannes de jade. Où la police guette. Ce qui finira par montrer que quoi qu'ils fassent, où qu'ils aillent, les mecs restent solidement amarrés à leur bi(t)te comme à un canot de survie. Le spectre du ridicule ne les affole pas et le pauvre cerveau n'arrive pas à se glisser plus bas que la ceinture. Il en résulte qu'un certain nombre de solides Jean-foutre se font désormais dénoncer. Vont-ils se dégonfler?

Nina Brissot