Télécharger
l’édition n°914
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Art, tourisme, architecture:
La Riviera, une prospérité
qui fascine

Pourquoi et comment cette petite portion de terre est-elle devenue un tel pôle d'attraction, à la fois culturel et touristique? C'est ce que tente d'expliquer «Entre Arts et Lettres, trois siècles de rayonnement culturel autour de Vevey et Montreux», un ouvrage collectif dirigé par l'historien David Auberson. 520 pages et 500 illustrations, une somme pour ce volume qui se veut la première synthèse de l'histoire artistique, littéraire, musicale et architecturale de la région. Partant du 18e siècle, avec le Vevey des Lumières, pour aboutir au 21e siècle, passant par la Belle époque ou la contre-culture des années 90, ce travail souligne la corrélation entre culture et tourisme, facteur déterminant de l'attrait de la région.
Date:30.08.2018
Parution: 914

Au sommaire cette semaine

Opinion

Quand les schémas d'oppression deviennent loi

La photographie d'un super mec coiffé comme un footballeur et levant haut son verre de champagne peut-elle être jugée sexiste? A mon avis oui! Il existe autant de femmes qui aiment le champagne alors pourquoi la pub utilise-t-elle un homme? Et s'il s'agit d'un verre de Fendant? Au secours, en pays de Vaud, ce doit être du Chasselas. Interdiction d'être raciste. Votre chat fait ses besoins à côté de la caisse? Vite excusez-vous de n'avoir pas changé sa litière avant de faire votre lit. Sans quoi vous serez un horrible antispéciste qui n'a pas compris que votre chat est au moins aussi intelligent que vous et ne peut, en aucun cas, être traité d'idiot pour ce débordement. Surtout, commandez des pâtes au restaurant si vous ne connaissez pas votre face à face. S'il est végan et que vous osez un tartare, vous serez aussitôt un horrible meurtrier indigne de vous asseoir à sa table. La liberté, liberté chérie n'est plus ce qu'elle était et les schémas d'oppression s'installent dans nos vies comme le pseudo politiquement correct. D'ailleurs, poser des questions va bientôt devenir outrecuidant. J'en aurais une pourtant. Je sais, elle peut paraitre idiote, mais tout de même, j'aimerais bien savoir pourquoi l'équipe du bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes du Canton de Vaud est composé de 9 femmes et d'un juriste?

Bon, ne nous inquiétons pas trop. L'Etat, notre conscience paternelle et bienveillante, va faire le nécessaire pour que nous échappions au moins au sexisme. Le Conseil d'Etat demande au Grand Conseil de trouver une formule pour interdire la publicité sexiste. Avec le temps qu'il faudra à nos députés pour définir le sexisme, nous avons un peu de marge devant nous. En attendant, mattons les footballeurs et vous messieurs les starlettes fort dénudées à cette saison.

Nina Brissot