Télécharger
l’édition n°943
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Au sommaire cette semaine

Opinion

Dans chaque écologiste, y aurait-il un cachotier?

L'écologie, le tout vert, la protection de la nature, l'environnement, la baisse du CO2 - sujet passion - l'avenir de la planète, occupent tous les médias. Et des quantités de solutions sont mises en avant suivant la force des lobbies qui les soutiennent. Le citoyen conscient qui veut participer au sauvetage trouve aussi des solutions toutes faites. Chacun fait attention. Par exemple, on nous recommande de fermer le robinet le temps de se brosser les dents. Pourquoi personne ne nous dit que, pour la fabrication d'un jean's de coton, il faut 11'000 litres d'eau? Laisser couler ou ne plus porter de jean's? Il est recommandé d'utiliser des lampes dites économiques qui diffusent progressivement leurs rayons. Pourquoi ne nous dit-on pas qu'elles sont trois fois plus chères que les autres et tombent en panne lorsqu'on les allume trop souvent? Ce qui veut dire plus de recyclage. Et la lessive. Il est recommandé d'utiliser des modes lavages courts et économiques car les détergents modernes sont efficaces. Ah bon? Les détergents ne polluent plus? Enfin une bonne nouvelle. Pour la vaisselle, c'est l'inverse. Le programme éco dure 4h. Une demi-journée d'un moteur qui tourne, qui dit mieux? Utiliser plus d'énergie verte, notamment en provenance des éoliennes. Et qui dit que le coût de maintenance mondial des éoliennes est estimé à 13 milliards de francs pour 2020? Et qui dit que les turbines de ces machines redistribuent des masses d'air chaud qui contribuent au réchauffement climatique? Sujet rarement abordé dans la grande promotion des voitures électriques supposées sauver la planète, le recyclage des batteries. Pourquoi ne nous dit-on pas que le plomb, le cadmium ou le lithium utilisés pour ces batteries n'ont pas encore trouvé assez de filières de recyclages alors qu'ils sont dangereux pour la nature et la santé ? Et si on nous en disait un peu plus? Serions-nous des citoyens un peu plus conscients? Demi- vérités? Demi-mensonges? A vous de choisir?