Télécharger
l’édition n°946
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Tourisme en Lavaux et Riviera:
Faut-il craindre Instagram, Facebook et Youtube?

Les plateformes web comme Instagram, Facebook ou Youtube sont désormais accusées de provoquer des afflux néfastes de touristes lorsque les images partagées en ligne deviennent virales. La Suisse, Lavaux, la Riviera et le Chablais attirent de plus en plus d’influenceurs, ces blogueurs qui publient du contenu sur internet pour leur communauté d’abonnés. La crainte d’effets collatéraux émerge. Même si le pays échappe encore au tourisme de masse.
Date:25.04.2019
Parution: 946

Au sommaire cette semaine

Opinion

Longue vie aux collapsologues

Après avoir divagué sur les dangers de l'immigration et des envahisseurs, le mouvement de panique a tourné. Voici, le climat! C'est vrai, il change. Dans l'idée de tenter d'y remédier, l'homme responsable a commencé à promouvoir le développement durable. Plus ou moins suivi, dépendant du coin de la planète où il est imposé, il traverse les décennies. Mais, pour aller plus vite, le concept de la décroissance a refait surface. Dans les années 70, les parents idéologiques de ce mouvement vivaient l'ère hippie. Puis tout a changé. La décroissance a été un peu mise de côté lorsque sont arrivés les golden boys, la frénésie des start-up, les yuppies (young urban professional). Mais il n'est pas tout à fait mort, bien que, politiquement non viable, puisque personne ne se fera élire en promettant moins, restons réalistes. Il fallait donc un grand coup de neuf pour réveiller les esprits. Ainsi arrivent, invités par Cassandre, les collapsologues. L'imminence de leurs prédictions est très fâcheuse puisqu'ils voient un effondrement systémique global en 2030 déjà! Heureusement, ils ajoutent, nous arrivons trop tard pour la transition, nous allons disparaitre comme les dinosaures! Et ça, c'est une bonne nouvelle, car la recherche n'arrive pas encore à fixer le nombre de millions d'années qu'ils ont mis pour disparaître complètement. Ni même de quoi exactement. De ce nuage de soufre produit pas l'impact de l'astéroïde, parti dans l'espace et qui aurait mis des millions d'années à retomber? Ou du nuage de suie provoqué par l'incendie qui a suivi? De celui de Co2? Simplement de l'éruption de volcans dont la fumée, formant un écran entre la terre et le soleil, a provoqué une glaciation? Entre 2030 et l'éternité, nous aurons le temps d'y penser!