Télécharger
l’édition n°867
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Une journée mondiale pour célébrer l'escrime

Lausanne Les 9 et 10 septembre, la future élite du pays - les moins de 17 ans et les moins de 20 ans - s'affrontera à la salle omnisports de Grand-Vennes, pour la première compétition sélective de la saison. Au programme, des duels aux trois armes – épée, sabre et fleuret. En parallèle se tiendra le World Fencing Day, une journée destinée à faire découvrir l'épée partout sur la planète et à venir en aide aux pays en voie de développement.

A gauche, Diego Erbetta, du Cercle des Armes de Lausanne, qui devenait ici à Morges, en avril, champion suisse fleuret U17, sera très attendu pour la compétition lausannoise.DR

Jonathan Corbillon

Première des trois compétitions de sélection annuelle sur sol helvétique, cette étape lausannoise génère beaucoup d'espoir, tant pour les jeunes escrimeurs désireux de se qualifier et d'accéder au prestigieux Circuit Européen, que pour les plus grands, avec en vue les qualifications pour les Coupes du Monde Juniors. Les catégories U17 et U20 seront en garde pour décrocher une place parmi les meilleurs. Le Cercle des Armes de Lausanne soutiendra tout particulièrement ses tireurs et espère les voir briller, avec en vedette Diego Erbetta (champion suisse fleuret U17), Jonas Grütter, Charles-Edouard Marchand (champion suisse épée U17), Arthur Zryd ou encore Anne-Clémence Piveteau (bronze épée 2017 et vice-championne de Suisse épée par équipe), qui auront l'opportunité de se montrer à domicile.

Un sport pas comme les autres

Il s'agira d'une grande fête nationale de l'escrime et du coup de lancement de la saison avec les meilleurs jeunes du pays. Bien que l'épée soit prépondérante dans l'escrime suisse grâce aux médailles obtenues lors des championnats d'Europe, du Monde et les Jeux Olympiques, le fleuret – arme d'apprentissage par excellence – et le sabre seront également de la partie.

En véritable sport de combat, mais proche de la danse et de la gymnastique par moment, l'escrime est l'art de toucher un adversaire avec la pointe ou le tranchant d'une arme blanche; que ce soit l'épée, le sabre ou le fleuret. Au-delà de l'aspect combatif, l'escrime, sport olympique depuis 1896, est avant tout une véritable école du respect et de la tradition. Rares sont les sports qui prônent un tel fair-play et une telle tenue malgré la tension qui peut être débordante.

Date:07.09.2017
Parution: 867

Chacun pourra se frotter aux champions

Pour la première fois de l'histoire, la Fédération internationale d'escrime (FIE) met sur pied le World Fencing Day. Une journée qui verra, partout sur la planète, célébrer ce sport de combat centenaire. Pour l'occasion, la fédération suisse (Swiss Fencing) a remis à la ville de Lausanne l'organisation de cette journée festive dans le cadre de son concours qualificatif. Ainsi, le samedi 9 septembre, la Suisse s'alignera au modèle mondial de solidarité. Tous les escrimeurs suisses présents auront la possibilité de faire don de leur matériel en faveur de la Fédération d'escrime du Honduras pour le programme «Donate your fencing gear».

Le World Fencing Day sera également l'occasion d'essayer l'escrime pour toute personne désireuse de découvrir ce sport. Des sessions d'initiations pour les enfants et les adultes seront proposées en présence de Benjamin Steffen et Max Heinzer (vice-champions du monde 2017 par équipes, ici de g. à droite). Ces deux champions seront là pour transmettre leur passion à tout type de public.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio