Télécharger
l’édition n°868
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

« Je ne crois pas au hasard »

Puidoux Astrophysicien et écrivain vietnamo-américain de renommée internationale, Trinh Xuan Thuan sera à Crêt-Bérard les 26 et 27 septembre. Ce grand homme de science primé par l'Unesco invite à un voyage de plusieurs milliards d'années, du Big Bang jusqu'au très lointain futur. Son dernier ouvrage, «Une nuit», sera présenté en avant-première à Puidoux. En exclusivité pour Le Régional, il explique combien science et spiritualité sont liées.

Lors de cette conférence exceptionnelle à Puidoux, Trinh Xuan Thuan posera la question du sens de l'univers. S. Remael

Magaly Mavilia

Dès le début de vos recherches, vous vous interrogez sur la place et le rôle de l'homme dans l'espace. Où en êtes-vous dans cette réflexion?

> Je passe un tiers de mon temps à écrire des livres de vulgarisation qui me permettent de développer certaines interrogations métaphysiques. Est-ce que l'univers a un sens? Sommes-nous là par hasard ? Ya-t-il une nécessité ? Nous occupons une place tellement insignifiante à la fois dans l'espace et le temps que nous pourrions penser que l'univers n'a que faire de notre présence. Pour certains, plus nous comprenons l'univers, plus il nous apparaît dépourvu de sens. Ma position philosophique est différente. Je dirais plutôt que nous avons un rôle important à jouer: celui de comprendre l'univers et de lui donner un sens.

Qu'est-ce qui vous incline à penser que l'univers a un sens?

> Ce point de vue s'appuie sur un constat remarquable : l'univers a été réglé de manière extrêmement précise pour l'émergence de la vie et de la conscience. Toutes les propriétés de l'univers sont déterminées par ses conditions initiales et une quinzaine de constantes physiques; la vitesse de la lumière, la masse des particules élémentaires, etc. Et si l'on varie un tant soit peu ces conditions initiales et ces constantes, l'univers serait vide et stérile. Comment expliquer ce réglage d'une si grande précision? Est-il le résultat du hasard ou de la nécessité ? Pour l'instant, la science ne peut pas nous aider à résoudre ce choix métaphysique. Il nous faut, comme Pascal, faire un pari. Je parie sur un principe créateur qui se manifeste dans les lois de la nature et qui a réglé l'univers dès son début.

Vous expliquez que nous sommes des poussières d'étoiles. Peut-on dire que nous sommes constitués des particules présentes lors du Big Bang, il y a 13,8 milliards d'années?

> Oui, les atomes qui sont dans notre corps ont été fabriqués soit dans le Big Bang, pendant les trois premières minutes de l'univers, soit dans les étoiles. Lors du Big Bang, seulement deux éléments chimiques firent leur apparition, l'hydrogène et l'hélium. Tous les autres éléments chimiques ont été fabriqués par la suite par la fusion nucléaire au cœur des étoiles. Sans celles-ci, nous ne serions pas ici pour en parler. Parce que nous sommes tous poussières d'étoiles, nous partageons la même généalogie cosmique avec les lions des savanes et les coquelicots des champs.

La physique quantique a découvert que certaines parts de nous, les particules, sont interconnectées en permanence.

> L'intrication quantique stipule que si deux particules de lumière ont été en contact, elles s'en souviennent même si elles sont séparées par de très grandes distances. Ce qui est fait à l'une est ressenti instantanément par l'autre, sans aucune transmission d'information. L'intrication quantique illustre superbement l'interdépendance des phénomènes dans l'univers. Mais il faut savoir que l'intrication quantique n'a lieu que dans des conditions très particulières. L'espace est en permanence traversé par quantité d'autres particules, comme les milliards de neutrinos qui passent dans chaque centimètre carré de notre corps à chaque seconde, les ondes de lumière, etc. qui détruisent l'intrication quantique.

Selon les observations actuelles, nous venons du vide, qui est en fait constitué d'énergie (lumière et matière). Cela évoque cet infini qui est tout, décrit il y a des siècles par certaines traditions spirituelles (hindouisme, bouddhisme, christianisme, etc.).

> Oui, les récentes découvertes sont en convergence remarquable avec les intuitions de certaines spiritualités. Mais il ne faut surtout pas faire preuve de concordisme. L'idée d'un vide primordial rempli de potentialités se retrouve dans l'hindouisme. Au commencement, il n'y avait qu'énergie, puis cette énergie s'est transformée en lumière et en matière. La notion de vacuité des choses dans le bouddhisme ne veut pas dire qu'elles n'existent pas, mais qu'elles existent seulement en relation à d'autres choses. C'est ce qu'on appelle l'interdépendance, amplement démontrée par la science. J'observe le ciel depuis plus de 40 ans et la beauté et l'harmonie de l'univers ne cessent de m'émerveiller. L'unité de l'univers est un autre argument pour dire que je ne crois pas au hasard. A mesure que la physique progresse, des phénomènes que l'on croyait totalement distincts ont pu être unifiés: tout tend vers l'Un.

La poésie du cosmos

Le dernier livre de Trinh Xuan Thuan mêle avec bonheur les regards sur l'univers. Les dernières découvertes en astrophysique font écho aux intuitions spirituelles, aux poètes, peintres et écrivains qui regardent le ciel et s'interrogent. Magnifiquement illustré, cet ouvrage est un voyage à la fois instructif, poétique et philosophique. Un enchantement à la portée de tous. Trinh Xuan Thuan dédie ce livre à tous les contemplateurs de l'univers. Selon lui, l'observation de cette mélodie cosmique comporte une dimension profondément spirituelle: «Oui, lever les yeux vers le ciel et se demander d'où l'on vient et où l'on va est un exercice profondément spirituel. Mon livre invite à un voyage non seulement scientifique, mais aussi artistique, poétique et spirituel, dans la nuit. J'ai voulu montrer que la science n'est pas le seul langage pour comprendre le monde, mais que la poésie, la peinture et la spiritualité peuvent aussi nous faire accéder à la réalité ultime.»

Date:14.09.2017
Parution: 868

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio