Télécharger
l’édition n°870
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Carton plein pour le Comptoir

bilan Avec 108'000 visiteurs, l'exercice est réussi pour François Raval, le nouveau directeur du Comptoir suisse. A deux ans du centenaire, ce dernier perçoit un élan favorable à la manifestation, avec un public rajeuni.

L'espace innovation a su attirer bon nombre de visiteurs.Comptoir suisse

Entretien: Valérie Blom

Les organisateurs du Comptoir suisse ont le sourire au moment de la fermeture des portes. Avec 108'000 visiteurs, la nouvelle équipe en charge constate une hausse de 2,8% environ, sachant que la manifestation n'a même pas bénéficié du public de Creativa, puisque le salon des loisirs créatifs n'est pas venu à Beaulieu. Il est encore trop tôt pour établir un bilan détaillé mais François Raval, nouveau directeur de l'évènement , après plusieurs années passées en tant que directeur opérationnel, livre au Régional une réaction «à chaud» quelques heures après le départ des dernières personnes.

Quelle émotion ressentez-vous à l'heure de boucler cette édition 2017?

> Très fatigué mais heureux! C'est une belle mouture qui connaît en outre une augmentation des visiteurs. Les différents aménagements et les décisions stratégiques ont ainsi porté leurs fruits. Le repositionnement des vins suisses ou l'innovation - dont l'espace a été multiplié par dix - ont connu un grand succès. Comme le BattleKart qui n'a pas désempli depuis l'ouverture! Je suis donc très content, challenge réussi comme on dit.

Qu'est-ce qui va changer pour 2018?

Difficile d'annoncer aussi rapidement ce qui sera modifié lors de la prochaine édition, nous sommes tout de même un rendez-vous surveillé. L'espace innovation va toutefois continuer sa mue en allant grandissant. Il devrait se mélanger naturellement au côté plus folklore du comptoir. Nous souhaitons pouvoir ainsi l'intégrer de plus en plus au reste de la manifestation. Une proportion non négligeable du public est venue pour ces nouvelles technologies. Impossible de savoir si cette dernière est ensuite allée voir les animaux ou les halles des vins suisses – qui ont aussi connu leurs heures de gloire – car nous ne monitorons pas nos visiteurs, mais il est probable que certains oui.

Quel est l'objectif en vue du centenaire?

> 2019 sera une année riche pour le canton de Vaud avec la Fête des vignerons, le 100e de la Fédération des Jeunesses campagnardes et le centenaire du comptoir. Le programme n'est pas encore établi, mais nous avons quelques idées. Regardons déjà les conclusions de cette édition avant la suite.

Comment envisagez-vous la réaffectation des halles nord?

> Je ne rentre pas formellement dans ces discussions puisqu'elles ne sont pas de mon ressort. De mon avis, lorsqu'on arrive à 100 ans, on ne connait pas que des belles années. Preuve qu'il est possible d'y survivre. Le comptoir est encore dans sa mue mais nous sommes loin de l'inertie, il y a une force qui est assez impressionnante autour de cette manifestation. J'espère qu'elle connaîtra un 2e tour et s'en ira vers ses 200 ans. Par contre, quel sera son emplacement? Je n'en ai aucune idée.

Date:28.09.2017
Parution: 870

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio