Télécharger
l’édition n°872
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

La taxe encouragera les lits chauds

Ollon-Villars La commune se dote d'un nouveau règlement pour la perception d'une taxe sur les résidences secondaires. Il vise notamment à inciter les propriétaires à louer leurs biens.

S'alignant sur un modèle appliqué à Ormont-Dessus et Gryon, Ollon-Villars fera désormais la différence entre la taxe de séjour, concernant uniquement les hôtes de passage, et celle sur les résidences secondaires. Le nouveau règlement ainsi que l'adaptation de celui sur la taxe de séjour dont il a été extrait, ont été acceptés à la majorité lors du Conseil communal du 6 octobre. Cette démarche a notamment pour but de faire participer les propriétaires de résidences secondaires peu ou pas occupées, au financement des infrastructures touristiques dont ils bénéficient. Par exemple le Centre des Sports de Villars, le golf, les pistes de ski de fond et les diverses manifestations mises sur pied. Mais elle vise aussi à les inciter à mettre en location leurs biens immobiliers. Pour ce faire, un propriétaire pourra déduire de sa taxe annuelle de base le 70 % de toute taxe de séjour déclarée et payée à l'organe de perception.

Plafond trop bas ?

La base de la taxe sur les résidences secondaires restera à un taux inchangé de 1,7 ‰ de l'estimation fiscale du bien, avec un minimum de 350frs et un montant maximal passant de 750 frs à 1'500 frs. Pour le conseiller communal socialiste André Baumann, ce plafond est trop bas: il soumet un amendement pour qu'aucun montant maximal ne figure dans le règlement, mais sa proposition est rejetée par le plénum. «Cette taxe est déjà très élevée et comme elle est affectée, elle ne peut pas être disproportionnée. Si l'on ôte cette limite, n'importe qui pourra s'y opposer et gagnera au tribunal», explique le syndic Patrick Turrian. Sous réserve de la validation cantonale, cette nouvelle perception des taxes concernées entrera en vigueur au 1er janvier 2018.

vp

Date:12.10.2017
Parution: 872

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio