Télécharger
l’édition n°873
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

La Suisse joue dans la cour des grands

FUTNET Le 14 octobre, le CO de la Tuilerie à Saint-Maurice accueillait une rencontre internationale de futnet, anciennement appelé footballtennis, entre la Suisse et la République Tchèque, double championne du monde. Objectif: promouvoir ce jeune sport dans notre région en vue des prochains tournois populaires de Massongex et Muraz, ainsi que de la reprise officielle du championnat suisse ce 21 octobre.

Pour cette répétition générale avant les mondiaux de fin novembre, la Suisse s'est inclinée par 4 à 0 face à la meilleure nation du futnet, la Tchéquie. DR

Jonathan Corbillon

En véritable phénomène des salles de gymnastique durant la trêve hivernale du football, le futnet prend de plus en plus d'ampleur en Suisse romande. Ce sport, alliant technique, condition physique, concentration et spectacle, séduit chaque année plus de footeux. En vue des prochains tournois populaires de Massongex et Muraz, ainsi que de la reprise officielle du championnat suisse ce 21 octobre, l'équipe suisse recevait la République Tchèque, actuelle championne du monde, pour des rencontres de préparation.

Un sport nouveau où la Suisse excelle

Lors des derniers championnats du monde de futnet, à Brno (CZ) en novembre 2016, l'équipe masculine helvétique avait remporté deux médailles de bronze, démontrant ainsi son niveau international et sa compétitivité. C'est dans cette optique qu'elle accueillait la République Tchèque, double-championne du monde. Le sélectionneur Dominique Julan se montre satisfait: «Même si l'équipe est en remodelage, les joueurs ont su s'adapter de manière admirable. Nos équipes ont fait jeu égal avec la Tchéquie; elles ont présenté un jeu spectaculaire alliant puissance et finesse. Malgré deux défaites (double et triple), les suisses ont sauvé l'honneur en gagnant le simple; Gilles Grandjean a en effet passé l'épaule face à Ondrej Vit, champion du monde en titre de la discipline, dans un match à suspense.»

Les femmes prêtes pour le mondial

De son côté, l'équipe suisse féminine de futnet se prépare pour un rendez-vous important du 18 au 20 novembre: les championnats du monde à Nymburk (CZ). Et pour cette répétition générale, elle avait en face la meilleure nation du futnet, dont la faim de victoire l'a vue s'imposer logiquement 4-0, malgré de très belles performances helvétiques: «Je tire un bilan positif. J'ai la confirmation que nous avons une puissance de frappe de niveau international», positive le sélectionneur.

Une véritable fête et une aubaine pour les spectateurs

Près de 120 spectateurs étaient présents lors de ces deux rencontres internationales à Saint-Maurice. Bien que ce sport soit encore méconnu du grand public, un véritable engouement s'est dégagé grâce à la venue de champions du monde et de l'élite suisse. Le spectacle était au rendez-vous, ce qui devrait favoriser le développement du futnet dans les prochains mois.

Date:19.10.2017
Parution: 873

Riviera Chablais : Le futnet en pleine construction

Précédemment appelé footballtennis, le futnet existe depuis la nuit des temps... du football. Apparu pour la première fois en République Tchèque dans les années 1920, c'est à partir de 1940 que les premières règles sont établies. Il aura fallu attendre jusqu'en février 1987 pour que 5 nations fondent l'IFTA (Association Internationale de Footballtennis) à Bienne, à savoir, la Suisse, l'Allemagne, l'Angleterre, l'Italie et la Roumanie. Après de nombreuses annexions et mutations au sein de l'association, le sport est rebaptisé en 2010 sous le nom de futnet. C'est cette même année que se crée d'ailleurs l'UNIF (Union Internationale de Futnet).

Si la Suisse a rapidement été conquise par ce sport indoor, notre région a tardé à se lancer. En effet, les clubs fribourgeois dominent la ligue nationale alors qu'une équipe de la Riviera joue en 1re ligue et que Collombey-Muraz, Lausanne, St-Maurice et Troistorrents militent en 2e. Des créations récentes qui prouvent son implantation progressive.

«La meilleure méthode pour trouver de nouvelles équipes est de les faire essayer le sport», affirme Romain Cettou, membre organisateur des rencontres internationales de Saint-Maurice. C'est pourquoi les différents clubs de la région organisent des tournois pour que les curieux s'essaient à ce sport nouveau.

• Samedi 25 novembre, tournoi de Massongex • Samedi 17 février, tournoi de Muraz.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio