Télécharger
l’édition n°874
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

« L'art visionnaire, c'est une recherche du sens de la vie »

Montreux La Riviera accueille début novembre une exposition internationale d'envergure avec une trentaine de représentants de l'art visionnaire. Un événement mis sur pied par l'artiste peintre montreusienne Pavlina, meneuse de file en Suisse de ce mouvement marqué par de grands noms tels que Dali ou de Vinci.

Avec le plasticien HR Giger, Pavlina est l'une des uniques représentantes de l'art visionnaire en Suisse.Alexander Harbaugh

Valérie Blom

Montreux se veut capitale de l'art visionnaire durant quelques jours. Du 8 au 12 novembre, le salon d'art du MAG (Montreux Art Gallery) expose une trentaine d'artistes spécialistes du courant et invite quatre musées spécialisés. Pavlina Boroshova Semadeni mène le bal en tant que curatrice-commissaire de l'évènement. Elle a également créé l'association internationale art visionnaire de Montreux ainsi qu'une école d'art (voir encadré). De grands noms ont marqué le mouvement comme Léonard de Vinci, Salvador Dali ou Max Ernst.

«Il n'existe pas de définition précise de l'art visionnaire, développe Pavlina. Il s'agit d'une quête de l'absolu, d'une attitude tournée vers la métaphysique, par la recherche de la lumière ou de la dualité, comme chez Giger.» Le plasticien Hans Ruedi Giger était d'ailleurs l'un des uniques représentants helvètes du courant avec l'artiste montreusienne. «A sa mort, j'ai réalisé qu'il fallait pérenniser le mouvement en Suisse.»

L'aspect sacré de la vie

Parmi les artistes invités au MAG, certains noms possèdent une renommée internationale (voir encadré). «J'ai voulu réunir des courants différents, entre ceux venant d'Europe, du Japon, des USA ou de Russie», explique la curatrice. Elle souhaite mettre en valeur la diversité et tenter de faire connaître au grand public la beauté de l'art visionnaire. Chacun propose 3 à 5 œuvres lors de cette exposition, principalement du dessin, de la sculpture et de la peinture. «La qualité est présente de toute manière, mais il n'y a pas que des personnes connues. Des Suisses sont également présents et certains du groupe Peinture par Ressenti.» L'art visionnaire ne se limite pas au figuratif. Les films ou même la musique peuvent en faire partie. «C'est essentiellement un état d'esprit au travers des œuvres. Une recherche du sens de la vie, de son aspect sacré», confie Pavlina.

Date:26.10.2017
Parution: 874

Giger, Alain Margotton ou Roku Sasaki parmi les invités

Le Musée HR Giger de Gruyères, l'Ernst Fuchs Museum de Vienne, le musée fantastique visionnaire Naïa de Rochefort-en-Terre de France et le Di-Maccio Museum du Japon sont invités à l'exposition au Montreux Art Gallery. Les artistes ont été sélectionnés pour la qualité de leur démarche personnelle et artistique. Il s'agit de Philip Rubinov Jacobson, Robert Venosa, Martina Hoffmann, Otto Rapp, De Es Schwertberger, Brigid Marlin, Mantra Cora, Andrew Gonzalez, Amanda Sage, Arina Gordienko, Alain Margotton, Yves Thomas, Pavlina Boroshova, Patrice Pit Hubert, Pascal Ferry, Manu Van H, Liba WS, Numa Firefly, Bruno Altmayer, Dominique Desorges, Michel Barthélemy, Mimi Staneva, François Schlesser, Yohan, Roku Sasaki, Andreas Streun, Tatiana Chirikova, Patricia Carron, Nathalie Perler, Marie-Thérèse Vetterli et Joya.

Une école pour transmettre l'état d'esprit

Pavlina a souhaité ouvrir une école pour transmettre l'état d'esprit métaphysique et la philosophie de l'art visionnaire, en sus de bonnes connaissances techniques. «L'important est de mettre des outils en main, ensuite chaque élève artiste procédera selon son inspiration», précise-t-elle. Pour l'heure, l'infrastructure reste encore à mettre en place. La Montreusienne compte collaborer avec ses pairs pour enseigner diverses techniques.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio