Télécharger
l’édition n°875
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Familles et seniors bienvenus

Jongny Trois nouveaux immeubles comprenant 17 logements à loyers abordables prendront place au cœur du village avant l'hiver 2019. 7,8 millions de frs seront investis pour mener à bien ce projet qui devrait rapporter quelque 350'000 frs par an dans la caisse communale.

Deux des bâtiments possèderont un accès facilité pour les personnes à mobilité réduite.DR

Oriane Binggeli

«C'est un moment fort de cette législature», annonce le syndic Claude Cherbuin tandis que les membres du Conseil applaudissent le résultat du vote. Après une longue séance de questions- réponses, les élus ont finalement accepté ce 25 octobre la demande de crédit de 7,8 millions de frs concernant la construction de trois immeubles d'habitations au centre du village, entre la rue des Bourgeois et le sentier du Molard, proche du nouveau quartier de Praz-de-Crêt.

1'000 frs pour un 2,5 pièces

Les conseillers ont salué l'attrait de ce projet, autant économique que social, pour la commune. Les dix-sept logements, de 2,5 à 4,5 pièces à loyers abordables se situant entre 1'029 et 2'080 frs, à l'exception de deux 4,5 pièces en duplex à 3'150 frs, seront avant tout destinés à de jeunes couples, familles ou personnes âgées. Deux des bâtiments possèderont un accès facilité pour les personnes à mobilité réduite.

Devant l'ampleur de l'investissement, certains élus s'avèrent tout de même inquiets quant à sa rentabilité. «Outre les intérêts à la banque, les plans financiers impliqueraient un taux d'occupation des appartements de 100%», interpelle Michel Murisier. «La certitude absolue n'existe pas, admet le syndic. Toutes nos simulations contiennent des marges et les risques restent raisonnables et mesurés. Nous agissons pour un patrimoine financier durable.» Ces logements devraient rapporter 350'000 frs par an en termes de loyers. L'édile ajoute que le dossier ne freinera pas le projet de l'UAPE, autre point fort de la présente législature. «Les montants affectés n'empêchent en rien de mener ces deux projets à terme dans les délais fixés, insiste-t-il. Nous respectons le plafond d'endettement fixé.»

Recours à l'emprunt

Le chantier débutera au printemps prochain et devrait prendre fin en décembre 2019. La dépense sera assurée par le recours à un emprunt et un million de frs seront prélevés dans la «réserve pour investissements futurs». L'amortissement du solde sera réparti sur une durée de trente ans à la fin des travaux.

Date:02.11.2017
Parution: 875

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio