Télécharger
l’édition n°875
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Nouvelle hausse d'impôts? La Tour prépare un remake

Finances publiques Contre l'avis de la Municipalité et de plusieurs partis, une hausse de 2 points d'impôts pour 2018 a été votée par le Conseil communal, malgré d'excellentes finances et une dette très basse. L'UDC annonce un référendum. S'il aboutit, la population sera de nouveau appelée aux urnes, un an après avoir refusé une hausse fiscale, de 6 points alors.

Les 2 points d'impôts supplémentaires, votés par le Conseil communal en date du 25 octobre, seraient affectés à la construction du futur collège Courbet.

Texte et photo: Sandra Giampetruzzi

Et de deux. Cela pourrait devenir une habitude. Les habitants de La Tour-de-Peilz passeront certainement par un nouveau référendum concernant le taux d'imposition 2018. Une hausse de 6 points d'impôts pour 2017 avait déjà été refusée en novembre 2016 par la population. À l'époque, 4 points d'impôts auraient été affectés pour la construction du nouveau collège Courbet, budgétisé à hauteur de 30 mios de frs, et la rénovation du château, pour un montant de 9 mios. Les deux points restants étaient prévus pour le ménage communal. À 72,19% des voix, la population avait balayé cette hausse.

Finances excellentes et dette basse

À l'heure de voter sur le taux d'imposition 2018, au Conseil communal du 25 octobre, la Municipalité avait préconisé le maintien du taux actuel, à savoir 64%. La raison avancée s'appuyait sur les bons résultats des comptes 2016. Pour rappel, ces derniers affichaient un bénéfice de 6,83 mios de frs, là où le budget prévoyait une perte de 3 mios, tandis que la marge d'autofinancement s'élevait à 7,79 mios. Sans oublier l'endettement communal, très bas, à 20 mios pour un plafond d'endettement de 85 mios, et une dette nette par habitant de 1'200 frs, trois fois plus basse que la moyenne cantonale.

Pourtant, dans son rapport, la Commission des finances (Cofin) a proposé un amendement demandant une hausse de 2 points d'impôts. Une proposition immédiatement rejetée par l'UDC: «Au vu de l'excellent résultat des comptes 2016, une augmentation du taux d'impôts n'est pas compréhensible». Puis par le parti socialiste, par la voix de Michel Bloch: «Il faut saluer la sagesse et la prévoyance de la Cofin avec en ligne de mire la construction du futur collège, mais le moment est mal choisi suite à l'échec cinglant du référendum sur l'arrêté d'imposition 2017.» Même son de cloche du côté du PDC&Indépendants et La Tour-de-Peilz Libre&PBD.

Membre de la commission des finances, le PLR Guy Charvet, justifie cette proposition de hausse: «Nous avons pris note des comptes positifs de 2016, mais l'évolution de la situation financière de la commune est incertaine. Pour financer des projets utiles à la population, nous devons augmenter les impôts. Cette proposition est raisonnable». Finalement, l'amendement voté à bulletin secret a été accepté in extremis par 31 oui et 28 non, alors que la majorité absolue était à 30. Dans la foulée, le préavis a été accepté par 38 oui, 21 non et 7 abstentions.

Diminuer les dépenses

La réaction de l'UDC, farouchement opposée à toute augmentation d'impôts, ne s'est pas fait attendre, via un communiqué diffusé au milieu de la nuit: «Nous déposerons un référendum contre la décision du Conseil communal, déclare Ludovic Gonin, président de l'UDC La Tour-de-Peilz. Notre section comprend les inquiétudes de la Cofin sur l'état futur de nos finances. Cela dit, nous estimons nécessaire de reconduire le taux actuel pour l'année 2018 afin d'avoir davantage d'informations sur les événements futurs». L'UDC a également annoncé qu'elle viendra, lors du vote sur le budget, avec des propositions afin de diminuer les charges, notamment dans le social et la culture. «Notre parti estime nécessaire de diminuer les dépenses plutôt que d'augmenter les impôts», lâchait au Conseil Ludovic Gonin.

Date:02.11.2017
Parution: 875

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio