Télécharger
l’édition n°876
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le vin nouveau sera moldave

Arvinis Suspense levé pour les fervents de Bacchus: l'hôte d'honneur de la 23e édition du salon suisse du vin sera la Moldavie, qui figure parmi les vingt plus grands producteurs de vin au monde. Plus de 18'000 visiteurs sont attendus au Centre des Congrès où 200 exposants présenteront 5'000 vins.

Avec ses cépages locaux peu connus, la Moldavie répond au besoin de découverte des visiteurs d'Arvinis.DR

Xavier Crépon

Noroc! ou encore Sănătate! Ces «tchin tchin» à la roumaine résonneront au printemps prochain dans le Centre des Congrès de Montreux. Du 25 au 30 avril, la 23e édition du salon suisse du vin Arvinis aura pour hôte d'honneur la Moldavie, accompagnée par 23 autres pays. L'organisateur table sur une augmentation sensible de la fréquentation, en regard des 18'000 visiteurs de l'an dernier.

Soif de découverte

Le choix de la Moldavie ne résulte pas du hasard. Riche d'une tradition viticole ancestrale, ce petit pays fait partie des vingt plus grands pays producteurs de vin au monde (1,7 mio d'hectolitres en 2016). Face à la demande de plus en plus importante de vins étrangers par les Suisses qui ont un besoin de découverte, la Moldavie avec ses cépages locaux peu connus dans nos contrées semble être la candidate parfaite selon Pierre-Alain Rattaz, directeur d'Arvinis. «L'offre a évolué et les gens sont devenus curieux. Ils ont envie de faire des expériences et de goûter autre chose. Le vin de ce pays répond à cette demande, tout en présentant un rapport qualité-prix difficilement battable.» Le cœur de cible du salon restera toutefois les productions helvétiques qui demeurent fortement appréciées par les visiteurs.

Conseils de sommelier

Avec 200 exposants et environ 5'000 vins, le mot d'ordre sera la diversité, condition nécessaire pour continuer à attirer les consommateurs. «Il existe une multitude de cépages différents et chacun d'entre nous a ses préférences. Notre but est de rester un salon de référence qui satisfait les envies de tous les amateurs de vin», argumente le directeur. Pas encore ancré dans la région, Arvinis estime devoir accompagner sa clientèle qui se renouvèle. «Suite à notre précédente édition, nous nous sommes rendu compte que notre public s'est passablement rajeuni, avec presque autant de femmes que d'hommes. Il a une envie de découvrir et a un besoin de connaître les vins.» Face à ce constat, l'organisateur a décidé de proposer des initiations à la dégustation ainsi que des visites accompagnées sur conseil de sommeliers. Pour les épicuriens qui ne pourraient pas attendre d'ici là, Arvinis sera présent le temps d'un vin chaud au marché de Noël de Montreux.

Date:09.11.2017
Parution: 876

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio