Télécharger
l’édition n°880
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Malgré une hausse de la population, La Poste ferme

Montreux Le bureau de Chailly sur Montreux a vécu son dernier jour, tandis que ceux de Clarens, Montreux 2 et Chernex sont également menacés à moyen terme. La démarche étonne habitants, conseillers communaux, Municipalité et syndicat, sachant que la commune est en plein essor en termes de nouveaux quartiers et de nombre d'habitants.

Sandra Giampetruzzi

Comme de nombreux offices de poste de village, la Poste de Chailly sur Montreux a baissé définitivement le rideau le 30 novembre. La fermeture avait été annoncée en septembre et rien n'a pu faire fléchir le géant jaune. «Les lieux d'échange deviennent de plus en plus rares, surtout pour les personnes âgées, déplore la conseillère communale socialiste Irina Gote. Les offices de poste favorisent le lien social, c'est pourquoi il faut se battre». La Municipalité a de son côté tenté de trouver des aides, mais en vain: «Oui, nous avons, avec l'Association des intérêts de Chailly, cherché plusieurs solutions afin de maintenir une agence postale auprès d'un commerce local, mais sans finalisation par ceux-ci. À noter que si, dans les deux prochaines années, un commerce souhaite offrir une prestation d‘agence postale, La Poste s'est engagée à répondre immédiatement à cette demande», relève Jean-Baptiste Piemontesi, municipal de l'économie.

D'autres offices sur la sellette

Le parti socialiste de Montreux avait interpelé puis demandé à la Municipalité de refuser catégoriquement toute fermeture des offices postaux afin de maintenir un service public de qualité, mais la majorité du Conseil communal n'avait alors pas suivi. «Les offices de Clarens, Montreux 2 et Chernex sont également menacés à moyen terme, souligne Romain Pilloud, vice-président du PS Montreux. Le tissu économique n'intéresse que peu La Poste. Nous devons nous mobiliser pour les offices futurs autrement que par le biais de sollicitations auprès des Municipalités. Les citoyens doivent se mobiliser pour maintenir ces services».

Une population promise à augmenter

Depuis que La Poste a entamé sa réorganisation et fermé plusieurs offices postaux, la situation a pourtant évolué. La population augmente et de nouveaux quartiers voient le jour. À Chailly, la décision fâche d'autant plus que le projet de logements du quartier des Grands-Prés va amener plus de 400 nouveaux habitants, sans oublier le quartier du Port de Clarens qui accueillera une centaine d'habitants supplémentaires et le projet multigénérationnel de Chernex qui comptera sur 200 à 250 habitants et emplois supplémentaires. «A l'annonce de la fermeture de l'agence de Chailly, nous leur avons présenté dans le détail tous les projets des nouveaux quartiers à venir. Cela n'a pas pour autant changé leur décision», regrette le municipal de l'économie. Pour faire bouger les choses, le PS prévoit de son côté de lancer une pétition sur l'ensemble de la Riviera début 2018.

Date:07.12.2017
Parution: 880

La Conférence des syndics concernée

«La Conférence des syndics de la Riviera a fait un point de situation des décisions de La Poste, commune par commune, précise le municipal de l’économie. La Conférence a dû se rendre compte que les baisses des chiffres d’utilisation et d’affaires sont éloquentes. Il s’avère aussi que les solutions de service à domicile mises en place sont globalement bien appréciées, en particulier par la population plus âgée, qui reste peut-être la plus attachée à un service autre que les e-services».

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio