Télécharger
l’édition n°881
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Bébé le dit... avec les mains

Massongex Un atelier «Signons Ensemble» est proposé aux parents et à leur enfant dès 7 mois, au centre de périnatalité «Au Cœur des Étoiles».

De manière ludique, Fanny Guillard montre aux participants des signes qui seront utiles dans la vie quotidienne.

Textes et photo: Valérie Passello

«Comme la motricité se développe plus rapidement que le langage, communiquer d'une autre manière que par la parole avec notre fille Abigaelle m'a paru être une bonne idée», raconte Virginie Morabito. Son mari Steve semble aussi emballé: «Je le vois comme une activité supplémentaire à partager avec notre bébé. En plus, nous retrouvons le contact visuel, dans une société où l'on se regarde de moins en moins dans les yeux».

Le couple participe à l'atelier «Signons Ensemble», animé par l'Aiglonne Fanny Guillard (voir encadré), au centre de périnatalité «Au Cœur des Étoiles» de Massongex. Il s'agit d'apprendre les bases du langage des signes, afin de communiquer avec son bébé, avant même qu'il sache s'exprimer oralement. Du haut de ses 11 mois, Abigaelle est justement dans une phase où elle prend plaisir à imiter ses parents. Pour elle, signer est un jeu, qui lui permet en outre de se faire comprendre. «Nous lui avons appris à faire un geste pour dire qu'elle a fini de manger. Ainsi, nous évitons ces moments délicats du repas où l'on essaye de lui faire terminer son assiette alors qu'elle n'a plus faim», explique Virginie.

On parle « suisse »

Fanny Guillard évoque ses motivations: «Petite, j'étais fascinée de voir des sourds communiquer entre eux. J'ai appris le langage des signes par Skype, avec une enseignante sourde. C'est compliqué, car même dans des pays francophones comme la France et la Suisse, la manière de signer n'est pas identique. En plus, il y a des particularités régionales!».

Ici, le langage du cru est de mise et reste simple. L'animatrice insiste: «Il ne s'agit pas d'un cours, mais bien d'un atelier où les parents reçoivent des outils à utiliser avec leur enfant. Communiquer par signes permet au bébé de dire précisément ce qu'il veut, évitant des frustrations, autant pour lui que pour son papa ou sa maman».

Jeanine, l'arrière-grand-mère d'Abigaelle, participe pour la première fois: «J'ai toujours trouvé qu'on arrivait déjà très bien à se comprendre, de manière naturelle. Alors je viens pour voir ce qui plaît tant aux parents». Fanny Guillard ouvre la séance avec une comptine accompagnée de signes, que tous répètent, y compris les bébés présents. Puis elle se lance dans un jeu de devinettes, faisant participer l'assemblée: «À votre avis, quel est le signe pour dire pomme? Poireau? Chocolat?». Les parents se prêtent volontiers au jeu, de même que Jeanine, qui attire l'attention de son arrière-petite-fille sur chaque nouveau signe.

Aussi à la maison

Fanny Guillard souligne: «Les enfants sont très attentifs, mais pour que ça marche bien, il faut aussi que les parents répètent les gestes dans la vie quotidienne. L'enfant associera ainsi les signes aux actes». Pour Abigaelle, il y a encore des progrès à faire, remarque Virginie: «Les signes pour dire bonjour ou bravo sont venus rapidement, car ils sont innés. C'est un peu plus compliqué avec merci et s'il vous plaît», sourit-elle. Steve ajoute: «Le mieux, ce sont les comptines, qui permettent de répéter une dizaine de mots d'un coup. Pour nous, les parents, c'est aussi un bon moyen mnémotechnique. C'est impressionnant le nombre de mots que l'on peut former avec seulement dix doigts».

Fanny Guillard a elle-même suivi un tel atelier en 2014 avec sa fille Mélody: «Aujourd'hui elle parle, donc elle n'a plus besoin de signer. Mais de temps à autre, nous utilisons encore cette langue entre nous. Si nous sommes chez des amis, elle me fera un signe pour m'indiquer discrètement qu'elle veut aller au petit coin, par exemple».

Date:14.12.2017
Parution: 881

Six thèmes, plus de 100 mots

L'association «Signons Ensemble» est présente partout en Suisse romande. Elle propose des ateliers pour les familles, mais aussi des formations en crèche et pour tout professionnel en charge de la garde d'enfants. L'atelier destiné aux particuliers se compose de six séances de 45 minutes, qui permettent d'aborder tous les thèmes composant l'univers d'un bébé. Parents et enfants de 7 mois à 2 ans y apprendront des gestes pour échanger sur la journée de bébé, l'hygiène et les vêtements, l'alimentation, la famille et les animaux, le monde de bébé, ainsi que les émotions et la communication. Plus d'une centaine de signes auront été passés en revue à la fin du cursus. Fanny Guillard anime des ateliers à Massongex, à Aigle et se déplace à domicile sur demande, dès trois participants inscrits.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio