Télécharger
l’édition n°885
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

De l'ombre à la folie...

littérature Deux auteurs suisses ont signé des romans forts en suspense où la fiction se noie dans la réalité. A moins que ce ne soit le contraire. Avec Slobodan Despot, on frôle les ombres tandis qu'avec Marie- Christine Horn, on tutoie la folie.

Depuis que l'auteur a troqué son rôle d'éditeur pour celui d'écrivain, Slobodan Despot a publié deux romans.

Nina Brissot

Le rayon bleu, Slobodan Despot, Editions Gallimard

C'est une histoire autour d'un téléphone. Seul, sur le guéridon d'un manoir fantasmagorique, quasi abandonné dans la campagne française. Un téléphone d'un autre temps en bakélite noire comme le désespoir. Pourtant, régulièrement il sonne. Pourquoi? Pour qui? La seule certitude est que la ligne n'est pas coupée. Avec qui? Certains le savent. Qui voudra, qui pourra le dire? Seul Herbert de Lémure, propriétaire du manoir et haut conseiller du Prince de l'Elysée y répondait. Brièvement. Sans échanger de phrases inutiles. Mais il est mort. Suicide dira l'Elysée. Assassinat diront quelques proches sans rien pourvoir prouver. Son interlocuteur n'a sans doute pas été mis au courant puisqu'il continue d'appeler. Ou alors il exécute des ordres qu'il n'a pas à discuter, même si, comme dans de nombreuses situations politiques, les ordres sont mortellement ridicules.

Menace nucléaire

Le rayon bleu, titre qui ne donne pas vraiment la mesure du livre, traite de la menace nucléaire. L'appel vient d'URSS, c'est ce qu'affirme le journaliste qui, pour les beaux yeux de la fille de feu le Conseiller, a accepté d'enquêter sur les raisons qui auraient pu conduire son père à sa perte. Nous entrons alors dans un monde d'ombres où les personnages, tous proches du milieu de l'espionnage, se dérobent par de fatals manques de savoir vivre, aux vérités qui pourraient éclater. C'est bien connu, la mort est muette. La menace reste, ou peut-être revient avec des zigotos qui actuellement en jouent verbalement, chacun voulant montrer sa puissance. Le rayon bleu n'a pas fini d'illuminer la réalpolitique de ses incandescences.

Rival de Trump?

Slobodan Despot signe là son deuxième roman. Riche en rebondissements et en personnages hauts en couleur, il est cependant moins accessible que «Le Miel» qui a dévoilé un excellent écrivain. Il est moins attachant car même si la politique était aussi au cœur du Miel, les protagonistes étaient plus humains. Mais l'auteur a troqué son rôle d'éditeur pour celui d'écrivain et déjà nous nous réjouissons de découvrir ceux qu'il a en chantier. En attendant, Despot est omniprésent dans tout le paysage écrit, avec Antipresse, le Drône, des rubriques et jour et nuit, sur Twitter, comme s'il voulait rivaliser avec Trump...

Tout ce qui est rouge, Marie-Christine Horn, Editions de l'Age d'homme

Nous entrons là dans le monde de la psychiatrie carcérale. Dur, impitoyable même car hors de toute logique. Si bien qu'il vaut mieux parfois ne pas se montrer trop humain pour échapper à l'appel de la démence. Une série de meurtres horribles sont perpétrés, tous mis en scène de manière grotesque, provocante, toujours effrayante et en relation avec des tableaux d'art brut. Or, les personnes trucidées ont en commun d'avoir travaillé dans le même hôpital, qui accueille des cas psychiatriques ayant échappé au milieu carcéral. Les patients internés le sont de longue date et sans doute de manière définitive pour la plupart d'entre eux. Qui alors peut en vouloir de manière si définitive aux soignants de ce sous-sol épouvantable?

Folie destructive

Christine Horn signe une enquête qu'elle confie au détective Rouzier qu'elle avait déjà mis en scène dans un précédent ouvrage, «La piqûre». Le tableau peint par l'auteur d'un milieu en proie à une folie destructive dans un monde dit normal mais d'un cynisme à toute épreuve ne manque pas de couleur. Elle y a mis beaucoup de rouge. C'est glaçant mais l'humour de l'auteur rend ce livre, de près de 400 pages, passionnant.

Date:25.01.2018
Parution: 885

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio