Télécharger
l’édition n°886
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Crêpages de chignons pour du Nutella

Je n'ose pas imaginer ce qui se passerait en Suisse si un magasin osait proposer une action pareille. Imaginez, sur tout le territoire français, le pot de 950 grs de Nutella offert en promotion, au prix de 1,41 euro. En Suisse, pour ce prix, on ne trouverait même pas 3 bricelets à tremper dans le pot.

L'action a naturellement rencontré un succès inégalé. Des files d'attente se sont formées avant l'ouverture des magasins, chaque famille se précipitant au rayon pour arracher son pot. Quelques petits malins ont caché des pots dans d'autres rayons pour qu'un acolyte puisse le récupérer et passer à la caisse. Malgré quelques précautions et ruses pour pouvoir partir avec son Nutella sous le bras, beaucoup ont dû déchanter. La chaine des magasins qui a organisé l'action a vécu quelques rébellions, mini-émeutes et crêpages de chignons. Au point que les managers, se frottant les mains d'un tel succès, ont vite appelé la presse pour des reportages sur le vif!

Que veut dire tout cela? Que les moyens des Français sont tombés si bas qu'on se bat aujourd'hui pour un pot de Nutella? Que la promo a été si bien faite qu'elle a dépassé les espoirs des as du marketing? Que n'importe qui est capable de manger n'importe quoi si on le lui offre à un prix tout à fait concurrentiel? Que les Français ont la mémoire courte? Qui se souvient que l'an dernier encore, Nutella était relégué au rang des matières à bannir car, dans sa composition, il entre une partie, certes infime mais bien indiquée sur l'étiquette, d'huile de palme! A croire que cette matière honnie par on ne sait trop quel lobby est nettement moins dangereuse lorsqu'elle est bon marché!

Nina Brissot

Date:01.02.2018
Parution: 886

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio