Télécharger
l’édition n°887
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Gros coup de neuf pour La Castalie

Monthey Le centre médico-éducatif La Castalie va moderniser son parc immobilier. Rencontre avec Ludovic Venetz, un résident impatient des changements à venir.

Ludovic, ici avec sa maman Jacqueline, apprécie de pouvoir se balader librement grâce à sa chaise électrique. Les travaux à venir amélioreront, entre autres, la fonctionnalité des locaux.

Texte et photo: Valérie Passello

Ludovic Venetz est heureux à La Castalie. «J'aime venir ici pour pouvoir travailler», affirme-t-il. Ce valaisan de 28 ans souffre d'une infirmité motrice cérébrale. Voilà 10 ans qu'il passe trois nuits par semaine dans l'institution, avant de retourner chez ses parents à St-Léonard. Une relève bienvenue pour sa maman Jacqueline: «Il est vrai que quand il est à la maison, il faut s'occuper de lui à 100%. Mon mari et moi devons l'aider dans tous les gestes du quotidien. Cela ne nous empêche pas de le prendre avec nous partout où l'on va. Y compris en vacances. Nous avons de la chance, car il est facile et agréable. Mais le fait qu'il fréquente La Castalie nous décharge quand même beaucoup.»

À l'instar des quelque 150 enfants et adultes en situation de handicap mental accueillis sur le site de Monthey, Ludovic bénéficie de soins appropriés –des séances de physiothérapie et des massages- ainsi que d'un programme d'occupation. Son coup de cœur, c'est l'atelier bois. «Pendant les fêtes, il fabrique des crèches. C'est un excellent vendeur, il en écoule au moins 20 par an!», lance fièrement Jacqueline. Et comme il a l'esprit vif, Ludovic a entendu parler des futures transformations. Il sera directement concerné, car il est hébergé dans l'un des bâtiments les plus anciens du site. Il manifeste d'ailleurs une certaine impatience, mais il faudra encore attendre un peu, car la réalisation devrait s'étaler entre 2020 et 2026.

Le canton déboursera 60 mios

Située sur un terrain de 7,5 hectares, La Castalie compte 12 bâtiments, dont certains datent d'avant 1972. Le projet prévoit la démolition des pavillons les plus vétustes au profit de nouvelles constructions, ainsi que l'assainissement et la mise aux normes des plus récents. Ces modifications permettront d'augmenter la capacité d'hébergement de 17 places, d'ajouter des places d'accueil temporaire et en externat, tout en préservant le grand parc alentour. Mais aussi de s'adapter aux nouvelles technologies, remarque la directrice Martine Pfefferlé: «Les chaises électriques sont très volumineuses. Le matériel a évolué au fil du temps et aujourd'hui, les locaux ne sont plus fonctionnels.» L'amélioration future de la circulation sur le site, c'est une bonne nouvelle pour Ludovic, qui adore se déplacer librement et «à toute vitesse» en chaise électrique dans les couloirs et le parc.

Les travaux sont estimés à 60 mios. «Cette somme pourrait être prélevée sur le fonds d'investissement réservé aux grandes infrastructures», annonce Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du Département valaisan de la santé, des affaires sociales et de la culture. Un concours d'architecture sera lancé le 16 février. 30 à 40 dossiers sont attendus.

Date:08.02.2018
Parution: 887

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio