Télécharger
l’édition n°887
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Qu'écrire à son amoureux(se)

Lettres Petit souper en tête à tête, bouquet de fleurs, sous-vêtement drôle ou sexy: la St-Valentin est une bonne date ou un bon prétexte pour déclarer ou consolider un amour. Mais le lendemain? Qu'en reste-t-il? Pourquoi ne pas plutôt se lancer dans une missive d'amour qui pourra être conservée. Les conseils de Vincent Lacoin, écrivain public à Bourg-en-Lavaux.

Le mieux est d'essayer d'être concis afin de ne pas perdre ses objectifs dans des méandres littéraires ou discursifs. Adobstock

Nina Brissot

Un petit billet? Une longue lettre? Une suite de déclarations? Et comment? Par sms? sur une page de cahier? Un papier parfumé? Les possibilités sont nombreuses et chacun utilisera le style qu'il jugera le plus adapté pour la circonstance. Pourtant, ceux qui veulent de l'inoubliable préféreront le papier au numérique. Mais que dire? et comment? Afin de guider les amoureux (ses) dans cette démarche, Le Régional a consulté l'écrivain public Vincent Lacoin, afin qu'il donne quelques pistes pour bien faire.

Séduire ou faire rire?

Une missive d'amour ne s'adresse (en principe) pas à l'administration. Aussi, l'écrivain public a ici la tâche rendue plus difficile car il doit d'abord jouer les psychologues. «Un de mes principes, comme écrivain public, est d'essayer de mieux connaître la personne que je dois aider pour pouvoir rédiger une lettre qui lui corresponde, explique-t-il. Dans le cas de la Saint-Valentin, comment connaître une personne sur le plan de ses sentiments amoureux? Et même si je la connaissais, comment rédiger un message amoureux si je ne connais pas la/le destinataire? On peut pourtant aborder la question en dégageant quelques principes élémentaires qui permettront à chacun/e de mieux rédiger son message.»

Vincent Lacoin propose en premier lieu de poser les objectifs du message. Quel est votre véritable but? Séduire? Confirmer votre amour? Le/la faire rire ou sourire? Le/la faire pleurer (de joie évidemment) ou écrire ce que vous n'osez pas dire?

Subtil ou direct

Une fois déterminé-e, il s'agit de se mettre à la place de l'autre. Car l'écrit, même s'il émane de vos sentiments profonds ne vous est pas destiné. Il doit toucher la personne intéressée droit au cœur. Il est donc important de se mettre à sa place pour imaginer ses réactions. Ce qui bien sûr dépendra de l'état d'avancement de la relation. La porte est-elle fermée, entrouverte, déjà ouverte et il faut la maintenir? Autant de situations qui permettront à l'auteur de savoir s'il doit être subtil ou direct.

Mieux que Facebook

Autre mise en garde, «éviter de parler de soi et de se mettre en avant car, si vous voulez «conquérir» un cœur, c'est lui qu'il faut encenser et non votre amour propre!» Il convient donc d'éviter toute flagornerie et grandiloquence. Le mieux est d'essayer d'être concis afin de ne pas perdre ses objectifs dans des méandres littéraires ou discursifs. L'humour, léger évidemment, est toujours une note appréciée. La St-Valentin n'est pas une fête pour aborder le trop sérieux dans une missive. Il faut juste bien choisir ses mots, et ne pas affoler le/la partenaire en l'abreuvant de compliments sur des qualités prétendues que, de toutes façons, il/elle ne souhaite pas posséder.

Voilà qui devrait permettre aux auteurs de cogiter leur papier pour déposer, délicatement, une missive inoubliable qui, souhaitons-le, sera lue avec autant d'attention qu'un message Facebook. Bonne Saint-Valentin.

Date:08.02.2018
Parution: 887

Ecrivain public depuis deux ans

Après avoir longuement enseigné le français comme langue étrangère, puis dirigé un centre de formation pour adultes, Vincent Lacoin a pris sa retraite à Bourg-en-Lavaux. Le temps libre lui a confirmé son goût pour l'écrit. Il a alors proposé ses services à l'Association du SPES (les Seniors Partagent leur Expérience et leur Savoir, www.spes-lavaux.ch), une association fondée par Denise Delay. Cela fait deux ans qu'il œuvre en tant qu'écrivain public, plus particulièrement pour les lettres de réclamation. Ce qui ne l'empêche pas, à l'occasion, de se pencher sur des questions de cœur.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio