Télécharger
l’édition n°892
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Garou et les Cowboys

PARTENARIAT / Pully Trois mois! C'est le temps restant pour que les fidèles du Festival Pully-Lavaux à l'heure du Québec puissent retrouver les cousins d'outre-mer, du 4 au 9 juin. Pour sa 12e édition, le Festival annonce déjà la venue de Garou, des Cowboys fringants, de Charlebois et une déferlante d'artistes québécois annoncés très rock ou raconteurs d'histoires, comme savent si bien le faire les québécois.

 Grande star outre Atlantique, Eric Lapointe et sa voix rauque, qui n'est pas sans rappeler le chanteur belge Arnaud.

Nina Brissot

Bien qu'il n'ait lieu que tous les deux ans, ce festival aux accents à la fois chaleureux et rugueux est devenu un des grands incontournables de la saison festivalière romande. Le rendez-vous est double. D'abord avec la scène québécoise, son style bon enfant et entrainant et ses chansons à textes ou à thèmes. Mais aussi un rendez-vous réitéré avec des bêtes de scène comme Garou, Les Cowboys fringants. Cette année, pour la première fois, une grande star outre Atlantique fera son show. Eric Lapointe et sa voix rauque, qui n'est pas sans rappeler le chanteur belge Arnaud, donnera son concert le 4 juin. Afin de pouvoir accueillir le plus grand nombre de groupies, il se produira, comme les Cowboys fringants et Garou sur la grande scène Arnold Reymond qui jouxte l'Octogone.

Au Village, une scène gratuite

Comme de coutume, un village québécois sera dressé autour du Théâtre de l'Octogone. On y retrouvera des échoppes, des restaurants, des spécialités au sirop d'érable, des poutines et autres gourmandises. En son centre, la scène gratuite style café-concert, espace accueillant et intime pour un public qui aime côtoyer les artistes comme les sponsors. Une occasion aussi d'échanger avec de nombreux fans connaisseurs venus souvent de très loin pour vivre cette ambiance.

Cette scène ouverte a toujours été l'occasion de belles découvertes. De jeunes artistes, invités par les «grands frères artistiques» y font leurs premières armes avant de revenir en avant-première ou carrément en vedette, quelques années plus tard sur la scène de l'Octogone ou de l'Arnold Reymond.

Le patriarche

D'ailleurs, à l'Octogone, cette année les fans retrouveront le patriarche de la chanson québécoise, mais toujours aussi rock Robert Charlebois. S'y produiront également Geneviève Morissette, 2Frères, Motel 72, Bodh'Aktan et une soirée Luc Plamandon que proposera la ravissante Brigitte Boisjoli. Les chercheurs de talents seront ravis de découvrir ce nouvel espoir du nom de Roxane Bruneau qui chante comment elle est «en amour avec sa vie de bohème». Quant aux fans des grands espaces et de la nature, ils viendront écouter la poésie et la musique planante de Tire le Coyote, surprenant.

Date:15.03.2018
Parution: 892

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio