Télécharger
l’édition n°895
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'extension du collège gagne du terrain

Ollon Après des années de négociations et de procédures, la commune peut enfin acquérir une parcelle stratégique en vue de l'agrandissement du complexe scolaire de Perrosalle. Coût: 2,4 mios de frs.

La parcelle, sur laquelle se trouve un corps de ferme (à g.), se situe entre la route cantonale et le collège de Perrosalle.

Textes et photo: Valérie Passello

Unanime, le Conseil communal d'Ollon ne tergiverse pas en ce 24 mars. L'achat par la commune de la parcelle de 12'497 m2 qui jouxte le collège de Perrosalle est validé, pour 2,4 mios. Une somme jugée raisonnable par la commission des finances: «Moins de 200 frs le mètre carré est un montant acceptable pour du terrain classé en zone d'utilité publique», rapporte cette dernière. Il faut dire que le dossier s'apparente à un vieux serpent de mer, mais celui-ci semble enfin terrassé par cette opération.

Indispensable à l'extension du complexe scolaire, la parcelle a longtemps été convoitée par la commune. Toutefois, le propriétaire refusait de la lui céder. En 2010, une première procédure d'expropriation tournait court, car le terrain était encore classé en zone agricole. Le syndic d'Ollon Patrick Turrian raconte: «Le Tribunal cantonal a estimé que nous devions élaborer un plan partiel d'affectation pour démontrer notre besoin d'étendre les infrastructures scolaires.» Sitôt dit, sitôt fait. Mais une deuxième procédure d'expropriation échouait à nouveau en 2015, faute de projet concret. Le lancement du concours d'architecture (voir encadré) a finalement permis à la commune de renouer le dialogue avec le détenteur de la parcelle. Un accord a été trouvé à la fin de l'année dernière entre les deux parties.

La Distillerie reste debout

Situé entre le site scolaire et la route cantonale reliant Aigle à Bex, le lot acquis par la commune comprend une construction datant des années 1'800. Il s'agit d'une ferme baptisée «La Distillerie», composée d'un bâtiment central bordé de deux tours. Bien qu'inutile dans le cadre de l'extension du collège, «le rachat de ce corps de ferme a fait partie intégrante de la négociation avec le propriétaire», indique la Municipalité. Sa démolition n'est pas prévue dans l'immédiat. Le bâtiment est actuellement occupé par des locataires et le bail, qui échoit à la fin 2019, sera honoré. Les autorités ne se prononcent pas encore sur son avenir. «Cette construction sera réétudiée quant au rôle qu'elle pourrait jouer au sein du complexe scolaire», précise l'exécutif.

Dès que le lauréat du concours d'architecture aura été désigné, la machine administrative pourra se mettre en route en vue de la concrétisation de la première étape des travaux. «Si nous arrivons à tenir le calendrier prévu, nous espérons que le chantier pourra débuter en 2020 pour une ouverture en 2022», estime Patrick Turrian.

Date:05.04.2018
Parution: 895

Maquettes dévoilées bientôt

Un concours d'architecture a été lancé en octobre 2017 pour l'extension, l'assainissement et la transformation du collège de Perrosalle, situé au bas du village d'Ollon. L'établissement a été construit en 1974 et 1985 sur la base d'un système modulaire. Il compte trois bâtiments reliés par un portique et accueille actuellement 560 élèves, mais sa capacité est devenue insuffisante. Le programme de développement, échelonné en trois étapes, vise à terme une capacité d'accueil de 700 élèves. Le coût global de construction est estimé à CHF 62 mios. La première étape, devisée à 33 mios, comprendra la construction d'un nouveau complexe sportif et culturel, ainsi que d'un bâtiment d'enseignement comprenant 5 salles de classe, 9 salles de dégagement et 5 salles spéciales. Cette construction sera conçue pour être agrandie lors de la deuxième étape. L'aménagement d'une crèche et d'une UAPE est aussi au programme. «L'exposition des maquettes réalisées dans le cadre du concours d'architecture devrait être présentée au public dans le courant du mois de mai», annonce la municipale des bâtiments Sally Ann Jufer.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio