Télécharger
l’édition n°895
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Seul contre tous !

MARCHE ATHLETIQUE Apprenti ferblantier la semaine et véritable promesse de la marche à pied le week-end, le jeune Nathan Bonzon enregistre un excellent début de saison pour sa première année en catégorie supérieure. Après une saison 2016 remarquée chez les plus petits, l'athlète originaire de Saint-Triphon a disputé le 11 mars dernier sa première course internationale à Lugano (Trophy) et a obtenu un temps honorable de 48:44.

Nathan Bonzon enregistre un excellent début de saison.

Quels sont vos objectifs pour la suite ?

Texte: Jonathan Corbillon Photos: Jérôme Genet

En 2015, il devenait le premier marcheur de Suisse à passer sous la barre de 24 minutes sur 5 kilomètres de parcours. En 2016, il obtenait une qualification pour les Championnats de la Jeunesse à Tibilissi puis pour la Coupe du Monde par équipe à Rome. Tout juste âgé de 17 ans, Nathan Bonzon se lance cette année en catégorie supérieure avec un solide passé de marcheur junior et surtout, de belles promesses pour la suite. Rencontre avec l'étoile montante de la marche suisse.

Vous semblez si jeune et pourtant votre palmarès parle de lui-même...

> «Je fais de la marche depuis l'âge de 5 ans, même si j'ai fait du hockey et du ski de fond, la marche m'a toujours passionné. J'ai déjà de magnifiques souvenirs dans ce sport. Ma qualification lors d'un championnat suisse à Monthey en 2016 avec un temps de 48:18, me permettant d'accéder au Championnat de la Jeunesse en Géorgie. Ensuite, bien sûr, ce voyage sur place avec l'équipe suisse et enfin ma première Coupe du Monde à Rome.» se rappelle Nathan, avec beaucoup d'espoir en l'avenir. Officiellement, il lui reste encore cette saison et la prochaine en Juniors.

Mais pourquoi la marche à pied ?

> «Au tout début, on était plus nombreux dans cette discipline et j'aimais beaucoup cela. Après, c'est devenu comme une véritable passion, car c'est un sport différent. Il est physique et technique à la fois. Pendant mon adolescence, face à certaines difficultés, ce sport m'a appris à devenir plus courageux, persévérant et à ne jamais baisser les bras! Je dois encore améliorer quelques problèmes techniques et acquérir plus de souplesse au niveau de mes jambes, mais je travaille dur pour y arriver. C'est 4 à 5 fois par semaine que je m'entraine avec mon coach.» confie l'athlète du CMM, fraichement promu dans sa nouvelle catégorie.

Quels sont les points forts qui t'ont amené à de tels résultats ?

> «Je me considère courageux et persévérant, car faire de la marche athlétique en Suisse n'est pas valorisant. Je m'entraine en principe seul et j'ai juste mon entraineur qui me conseille»; lors de compétitions en Suisse, je suis le seul Junior à y participer, autrement, il n'y a malheureusement que des vétérans. Lors de compétitions à l'étranger, là, je suis le seul Suisse. Les autres pays, que ce soit la France, l'Allemagne ou l'Italie, marchent en groupe. Chez eux, il y a vraiment de la relève. C'est donc ma motivation et ma détermination qui me font avancer...» termine le jeune Bonzon, conscient du chemin parcouru et de tout ce qui reste à faire.

Date:05.04.2018
Parution: 895

Des projets ambitieux pour la suite

Si l'avenir de la marche athlétique est sombre, cette discipline olympique n'est pas encore enterrée à Monthey. Le Club de Marche de la ville chablaisienne a vu grandir Nathan Bonzon et place beaucoup d'espoir en lui. C'est l'ancien champion Olivier Bianchi qui a repris le coaching du jeune. Un peu déçu de sa dernière année en Cadet (2017), l'athlète compte bien améliorer ses temps pour 2018. Une certaine fatigue due au changement professionnel dans sa vie, ainsi que les difficultés à combiner apprentissage et entrainement l'ont empêché d'obtenir de bons résultats pour sa dernière saison. 2018 peut être son année !

> « J'ai tout d'abord quelques soucis techniques à corriger pour la suite. Lors de ma prochaine marche à Podebrady (Tchéquie), le 7 avril, il faut que j'arrive à battre ma meilleure performance de 2016 et descendre en-dessous de 48:18, sans trop de fautes techniques. Pour la saison 2018, mon but est d'améliorer au mieux mon chrono et ainsi ma technique pour commencer 2019 (dernière année en junior) en pleine forme. C'est important pour moi de faire des meilleurs résultats au niveau international et ainsi préparer mes compétitions futures sur 20 km en 2020.»

Le club du jeune Nathan organisera plusieurs manifestations pour la saison 2018 et tentera ainsi de développer l'engouement pour ce sport peu médiatisé. Le Grand Prix de Monthey sera ainsi organisé dans le cadre des championnats suisses des femmes sur 10'000 mètres, le 21 avril au stade du Verney. Depuis le 24 mars, un entrainement chronométré sur piste, labellisé « Coupe Romande » a également été mis sur pied par le CMM.

Plus d'informations sur le club et Nathan sur www.cmmonthey.ch.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio