Télécharger
l’édition n°897
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Entrez dans l'intimité des artistes

Montreux Peintres, céramistes, sculpteurs ou photographes invitent le public à pousser les portes de leurs ateliers. 32 créateurs participent à ces rencontres au cœur de la création les 5 et 6 mai. Pour la première fois, les visiteurs découvriront une exposition collective à la Maison Visinand.

En 2016, l'atelier de l'artiste-peintre Pavlina a connu une forte affluence, avec 90 visiteurs. DR

Amit Juillard

«Private Parts». Ou «parties intimes», en français. Les artistes montreusiens se dévoilent. Pas question toutefois d'un calendrier dénudé, mais de visites d'ateliers. Les 5 et 6 mai, des céramistes, des peintres, des photographes ou des sculpteurs ouvrent leurs portes. «C'est une autre communication avec le public, s'enthousiasme Pavlina, peintre et globe-trotteuse. Dans une galerie, l'artiste ne se dévoile pas de l'intérieur. Là, j'ouvre ma maison aux visiteurs puisque mon atelier se trouve chez moi. Je peux montrer une partie plus intimiste de mon approche. Je n'aime pas le faire de manière régulière, mais ici le cadre est différent.» C'est la sixième édition de ces rencontres biennales. Dont la Ville de Montreux est le principal sponsor.

Vernissage et brunch gratuits

Nouveauté cette année, une exposition collective à la Maison Visinand. 32 œuvres exposées pour autant de participants. «Nous cherchons à créer un dynamisme et à faire connaître les artistes de la région, explique Marianne Antoniades, secrétaire de Private Parts, et elle aussi peintre. Il s'agit de créer un noyau pour qu'ils aient des contacts, des échanges, entre eux. Nous voulons aussi montrer aux gens qu'il y a des choses qui se passent à Montreux. Et pas seulement autour de la musique et du jazz!» Le vernissage aura lieu le samedi 5 mai à 11h et sera suivi d'un brunch ouvert à tous et gratuit.

Les organisateurs ne disposent pas de chiffres quant à la fréquentation de la dernière manifestation en 2016. Mais Pavlina a été convaincue de rempiler après une première participation réussie. «A mon grand étonnement, 90 personnes sont venues il y a deux ans. Cela m'a également permis de conclure quelques ventes. Et puis, comme j'expose plus à l'étranger qu'en Suisse, c'est une belle opportunité d'avoir un contact avec la région dans laquelle j'habite.» Elle revient d'ailleurs de Moscou où ses toiles visionnaires étaient accrochées.

Ecoliers à la rencontre d'artistes

Lors de la journée des enfants du vendredi 4 mai, certaines classes partiront à la rencontre de la création. Les enseignants choisissent un artiste. Et ce dernier s'occupe du reste. Il prépare une activité pour les écoliers. «C'est très varié, confie Marianne Antoniades. Du bricolage à la peinture, ils s'adaptent à l'âge des élèves.» C'est la troisième édition qui inclut les écoles dans sa démarche. De quoi, peut-être, susciter des vocations et faire grossir les rangs de l'art montreusien.

Date:19.04.2018
Parution: 897

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio