Télécharger
l’édition n°898
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Bus vers l'hôpital : la bonne idée d'un citoyen

Villeneuve La population, par la voie des urnes, a désavoué le tracé par la rue des Remparts du bus 201 pour le futur Hôpital Riviera-Chablais. Un citoyen imagine un itinéraire par la Route du Quai, qui permettrait de conserver les places de parc et d'assurer un trafic fluide. Il espère un dialogue avec les autorités cantonales.

Par des propositions concrètes se voulant constructives, Charles Willen espère que «le bon sens» l'emportera.

Textes et photo: Valérie Passello

Ancien ingénieur-constructeur, Charles Willen déplie les plans qu'il a élaborés. Ici, un itinéraire pour le transit par la Route du Quai du bus 201 pour le futur Hôpital Riviera-Chablais, là, une étude d'aménagement des infrastructures routières à l'entrée Nord de Villeneuve. Le retraité en est convaincu, après le vote du 8 avril (voir Le Régional 896), les autorités doivent dialoguer avec la population: «À ma connaissance, c'est la première fois dans l'histoire du canton qu'une validation globale des autorités communales, cantonales – dont le Grand Conseil à l'unanimité – et des services de l'Etat, essuie un camouflet de cette ampleur, infligé par un vote populaire. C'est significatif du fossé énorme séparant parfois les politiciens des citoyens ordinaires, inspirés par l'honnêteté, la logique, l'observation et le bon sens», assène-t-il.

Mais pour ce Villeneuvois, l'heure n'est plus à l'opposition, elle est à la proposition. Dans ce but, Charles Willen a adressé un courrier au Service cantonal des routes, en charge du dossier, ainsi qu'à la Municipalité, présentant son projet de «Plan B amélioré».

Parcage et giratoires

Selon les calculs de Charles Willen, un élargissement de la Route du Quai est réalisable, permettant l'aménagement de deux pistes cyclables, ainsi que de places de parc en épis, qui offriraient au moins autant de possibilités de stationnement que les places actuelles, parallèles à la chaussée. Ainsi, leur sacrifice au profit du tracé du bus, annoncé par les autorités, n'aurait pas lieu. Afin d'éviter les bouchons, il imagine également la construction de deux grands giratoires allongés. Le premier se situerait en face de la gare CFF, où une gare routière serait aménagée pour l'ensemble des bus. Le second remplacerait les feux routiers actuels à l'intersection entre la Rue du Collège et de la Route du Quai.

L'ancien ingénieur analyse: «La route du Quai assure tout le transit de la route cantonale 780. Les bouchons récurrents résultent visiblement des ronds-points beaucoup trop petits et mal conçus à Rennaz. Par définition, un véritable giratoire doit être en mesure d'absorber, à vitesse réduite mais fluide, tous les véhicules arrivant des diverses routes aboutissant à l'anneau et de redistribuer le flot de voitures. Il est temps d'innover en faisant preuve de créativité.»

Ses envois aux autorités cantonales et communales n'ont pas reçu de réponses à ce jour. Volontiers provocateur «pour amener les gens à réfléchir», il espère néanmoins qu'une discussion sera possible.

Date:26.04.2018
Parution: 898

L'exécutif pourrait consulter les citoyens

Responsable de la division Infrastructures de la DGMR (Direction générale de la mobilité et des routes), Pierre Bays explique: «Dans ce dossier, nos interlocuteurs sont la Municipalité de Villeneuve et les VMCV. L'exécutif communal pourrait décider de consulter les citoyens, dont il est le représentant, par des démarches participatives, par exemple. Toute idée est bonne à prendre.» Charles Willen ayant déposé un recours contre l'itinéraire des Remparts, le canton n'a pas pris de contact direct avec lui, la procédure étant en cours. Aujourd'hui, en regard du résultat du vote du 8 avril, le Villeneuvois a annulé ce recours, qui n'a plus sa raison d'être. À la base, la DGMR et l'ensemble des partenaires du projet s'étaient penchés sur huit variantes de tracé pour la prolongation de la ligne du bus 201. Les quatre premières passaient toutes par les Remparts. Mais ce n'est pas forcément l'une des quatre variantes restantes qui sera choisie telle quelle, indique encore Pierre Bays: «Dans un premier temps, une mesure d'urgence temporaire sera mise en place pour assurer la desserte de l'hôpital dès son ouverture. Dans un deuxième temps, un nouveau projet, définitif et durable, pourrait être élaboré.» Les délais de cette étape sont en cours d'évaluation.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio