Télécharger
l’édition n°901
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le Jorat, star du Tour du pays de Vaud

Savigny Deux des quatre étapes de cette édition jubilé auront lieu entre le lac de Bret et le Jorat. Dont une à Savigny qui pourrait s'avérer décisive, vu son important dénivelé. Réservée aux juniors de 17 à 18 ans, cette compétition se veut une vitrine des champions en devenir.

Cette année, deux équipes suisses sont inscrites. Mais il sera difficile de concurrencer d'autres grandes nations du vélo. Alexandre Balmer, ici à l'image l'an dernier, où il a terminé 7e et meilleur suisse, espère néanmoins remporter le titre.DR

Valérie Blom

Les cyclistes juniors vont traverser le canton de Vaud pour l'édition jubilé du Tour du pays de Vaud, du 24 au 27 mai. Pour cette 50e mouture, des étapes à saveur particulière, l'une touchant la frontière avec Berne, et d'autres au cœur du Jorat. Après être passée en coupe des Nations en 2015, la manifestation connait une participation internationale de très haut niveau. Réservée aux jeunes de 17 et 18 ans, la compétition se veut une vitrine des champions en devenir.

Meilleur grimpeur à Lausanne

La compétition débutera à Lausanne, avec un contre la montre particulier: la montée de l'avenue des Bains verra l'un des coureurs sacré meilleur grimpeur. La 2e étape se déroulera entre Missy et Biolley-Magnoux. La 3e course se tiendra à Savigny: le départ sera donné à Cully, au bord du lac, avant de se hisser jusqu'à Moudon et revenir sur le territoire savignolan. L'après-midi sera consacrée à un contre la montre au même endroit, puis dernière journée entre Cossonay et Tartegnin, avec un détour sur la piste du TCS, partenaire du Tour et qui fête cent ans d'existence.

Savigny servira d'étape de montagne, avec 1'400 m de dénivelé et 70 km de course. Les jeunes cyclistes traverseront notamment la rue pavée du village de Rue, tandis que le contre la montre effleurera le Zoo de Servion. «Nous avons un parcours bien vaudois, commente Alain Bovard, responsable de la sécurité. Même si nous n'approchons pas la plaine du Rhône pour cette édition. Un cheminement qui monte et descend et qui, nous l'espérons, offrira une belle compétition.» Le classement qui sera dressé à la fin de cette 3e étape pourrait ne plus tant bouger lors de la journée suivante.

Vérifications antidopage obligatoires

Vingt équipes sont inscrites pour ce jubilé, avec 17 nations parmi les meilleures du classement mondial. Des jeunes qui sont soumis au même contrôle antidopage que leurs aînés, avec une technique similaire que celle du Tour de France. «Ce n'est pas notre rôle de les encadrer ou de les protéger du dopage et du surmenage (réd: les images de Michael Goolaerts mort d'un arrêt cardiaque durant le Paris-Roubaix sont encore gravées dans les mémoires) mais plutôt aux fédérations, note le président du Tour, Alain Witz. Nous ne sommes qu'une partie de la chaîne. Les contrôles, dont mécaniques, sont néanmoins en place afin qu'ils ne se grillent pas.»

Date:17.05.2018
Parution: 901

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio