Télécharger
l’édition n°902
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un marathon de la danse de 12 heures

Lausanne La halle de sport Pierre-Viret du Gymnase de la Cité se transformera ce 26 mai en salle de danse géante pour tous les publics. Le «Marathon de la danse», événement sportif de 12 heures non-stop, se tiendra de 9h à 21h, avec de nombreuses formules et danses proposées. Un événement sportif organisé en faveur de la Fondation recherche sur le cancer de l'enfant (FORCE) par deux gymnasiennes de 17 ans, dans le cadre d'un travail de maturité.

Sofia Dominguez (à g.)et Chiara Di Bernardo sont passionnées de danse depuis toujours. DR

Jonathan Corbillon

Actuellement en deuxième année au Gymnase de la Cité, Chiara Di Bernardo et Sofia Dominguez sont passionnées de danse depuis toujours. L'idée était de mettre sur pied un projet sportif à but caritatif et ainsi venir en aide aux enfants malades. Une rencontre qui est ouverte à tous les publics et qui proposera une offre des plus variées. A quelques jours de ce marathon unique, Le Régional les a rencontrées.

Comment est né votre projet?

Le Marathon de la Danse est un projet organisé dans le cadre de notre Travail de Maturité. Il a deux axes, le premier concerne l'organisation et tout ce dont nous devons nous occuper pour mener à bien le projet, et le deuxième concerne les 12 semaines pour développer notre endurance à travers les danses latines sportives, en d'autres termes, repousser notre seuil anaérobie. Le but étant de répondre à notre problématique de base: «Peut-on développer notre endurance grâce aux danses latines sportives?». C'est un type de danse peu connu mais médiatisé par l'émission française «Danse avec les stars.»

Qu'en est-il de cet entrainement physique?

Nous avons commencé la partie entraînement par un test d'effort au CHUV afin de voir où notre Vo2max si situait, nous en referons un en juin afin de voir notre évolution. Le 26 février 2018, nous entamions notre parcours de 12 semaines d'entrainements pour 12 heures de danse. À chaque entraînement, nous sommes munies de cardiofréquencemètres afin de voir si nos paliers d'endurance se repoussent, que ce soit en endurance extensive, intensive, aérobie ou anaérobie. Lors du marathon, nous testerons donc notre endurance pendant 12 heures. La particularité est que nous sommes organisatrices et participantes de notre propre événement. Pour nous aider, des bénévoles seront présents pour gérer le bon déroulement du jour J.»

Tout cela sans perdre de vue votre effort caritatif...

Exactement! Le marathon n'a pas pour seul but de tester notre endurance, car le bénéfice généré fera l'objet d'un don à FORCE; une fondation qui nous tient à cœur pour ses valeurs et objectifs. De plus, nous voulons démontrer que la danse est un sport comme un autre, qui nécessite autant de motivation et de persévérance que tous les autres! Le 26 mai sera le rendez-vous idéal pour les familles, les danseurs, les étudiants et toute personne motivée à danser et à s'amuser pour une belle cause. C'est pour cela qu'il est ouvert à tous et toutes les danses seront proposées au public présent, même si nous nous ne danserons que des danses latines sportives. »

Date:24.05.2018
Parution: 902

Les trois formules du marathon

«Les formules HEURE sont des formules dans lesquelles le but est de danser sans vous arrêtez dans le mesure du possible. Vous avez évidemment le droit de faire des pauses, manger et aller aux toilettes.»

«Les formules RELAIS sont des formules dans lesquelles, durant un temps donné, vous dansez en équipe que vous avez préalablement constituée, en vous relayant comme vous le désirez que ce soit une minute par participant, 15 minutes, 1h, etc. Vous pouvez tout de même danser ensemble en équipe.»

La formule SPECTATEUR est une formule pour ceux voulant venir voir le Marathon de la Danse ou accompagner quelqu'un sans danser.

Les inscriptions sur place sont possibles. Les paiements se font à l'entrée, uniquement en cash.

Qui sommes-nous ?

Chiara Di Bernardo

«Je suis née le 7 décembre 2000 à Lausanne, je suis Suisse et j'ai fait toute ma scolarité à Epalinges. Maintenant, je suis au gymnase de la cité, en deuxième année, en option spécifique économie et droit. J'ai un petit frère, qui s'appelle Rafael et qui a 12 ans.»

Sofia Dominguez

«Je suis née le 9 octobre 2000 à Parana, en Argentine. Nous sommes très vite venus vivre à Lausanne, j'y ai donc grandi. J'ai deux sœurs ainées, qui n'habitent plus à la maison. Auparavant, j'étais au collège de Béthusy. Je suis actuellement en deuxième année de maturité en option économie et droit, au gymnase de la Cité.»

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio