Télécharger
l’édition n°905
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Lorsqu'un dessin prend vie

Savigny Le festival du film d'animation pose ses valises pour la deuxième année consécutive le 30 juin au-dessus du lac de Bret. Le succès rencontré l'année dernière a convaincu son instigatrice, Marjolaine Perreten, de proposer à nouveau une journée pour découvrir le monde magique de l'animation.

L'an dernier, Claude Barras (à gauche), auteur de Ma vie de Courgette, faisait partie des réalisateurs présents. Marjolaine Perreten (3e depuis la gauche) présentait aussi son film. Thomas Walger

Valérie Blom

Pour la deuxième fois, Savigny sera le théâtre d'un festival de film d'animation le 30 juin. Une initiative d'une enfant du pays, Marjolaine Perreten, passionnée de cinéma et de ce style particulier. A l'origine, la réalisatrice ne songeait pas réitérer l'expérience, mais le succès rencontré en 2017 l'a convaincue de remettre le couvert. A terme, la manifestation pourrait devenir annuelle et sur deux jours. Rencontre.

Comment avez-vous eu l'idée de lancer votre propre festival du film d'animation ?

> J'ai réalisé il y a deux ans un film, Vent de Fête, et je souhaitais le montrer au village d'où je suis originaire, Savigny. Je ne voulais pas non plus louer une salle pour 9 minutes de projection! J'ai donc imaginé tout un programme. J'ai partagé mon désir avec la rédaction du Savignolan (réd: le journal de la commune), dont je fais partie et nous avons fondé une association. La première édition s'étant bien déroulée, nous nous sommes lancés pour une deuxième. J'aimerais bien organiser ce festival tous les ans, à voir l'accueil du public pour cette mouture.

Pour les néophytes, en quoi consiste un film d'animation ?

> Il s'agit d'une manipulation image par image. Cela peut être des dessins – comme pour mes propres films – une technique en slow motion ou alors de la 3D. Certains réalisateurs créent un personnage, mais pas uniquement. Par exemple, nous aurons au programme un film tchèque où le réalisateur a photographié sa randonnée pas à pas, le résultat donne l'impression qu'il s'est filmé! De plus, il a ajouté un bruitage de la mer en fond, et les images défilent par vagues, c'est vraiment très bien exécuté.

Est-ce qu'un réalisateur de film d'animation peut passer au réel et inversement ?

> Il en existe. Mais souvent, il y a une méconnaissance de la technique. Par exemple, j'ai des idées de film avec des personnes «réelles» que je ne pourrais jamais réaliser, car je ne sais pas utiliser une caméra dans ces conditions. A l'inverse, je pense que d'autres professionnels du cinéma voudraient tenter l'animation, sans savoir comment s'y prendre.

Pourquoi vous êtes-vous tournée vers l'animation ?

> J'ai toujours dessiné et après avoir vu un court-métrage animé de Marina Rosset, j'ai réalisé qu'il était possible de signer un film tout seul. Dès le début, j'ai baigné là-dedans et je me plais à voir mes personnages prendre vie. Ensuite, nous devenons un peu accros: je découvre tellement d'univers en regardant les productions des autres. Il y a nettement moins de limites par rapport au cinéma «réel». Nous pouvons développer des idées et c'est une manière de s'exprimer autrement, la grande force de l'animation...

Le festival est-il ouvert à tous les réalisateurs ?

> Oui, bien entendu, sans limite d'âge. Nous avons reçu un grand nombre de dossiers! L'an dernier, j'ai dû faire appel à mon réseau, puisque l'évènement n'était pas encore connu. Cette année, je n'aurais pas eu besoin de le faire. J'ai tout de même appelé certains amis dont je savais que leur production était intéressante...

Date:14.06.2018
Parution: 905

Cinq thèmes, pour presque tous les publics

• 8h45 ouverture de la billetterie

• 9h45-11h séance Ca roule, tout public dès 3 ans

• 11h30-12h45 séance Pas si différent, tout public dès 6 ans

• 14h-15h15 séance Un temps pour tout, tout public dès 6 ans

• 15h45-17h s éance Nous sommes humains, après tout, séance tout public dès 6 ans

• 17h30-18h45 séance Faits divers, séance dès 16 ans

• 20h30 Cérémonie de clôture et remise des prix

• 21h-22h30 projection en plein air gratuite

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio