Télécharger
l’édition n°905
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

La poubelle n'est pas la seule issue

Bex Une citoyenne aimerait mettre sur pied un «repair café», afin d'éviter le gaspillage et de lutter contre l'obsolescence programmée.

Pour Fabienne Lauber, le bon réflexe est de tenter une réparation avant « d'encombrer la déchetterie » avec des objets pouvant encore servir.DR

Texte et photo : Valérie Passello

«Jeter ? Pas question!» Tel est le slogan du Repair Café de Sion, où Fabienne Lauber a œuvré en tant que bénévole. Bellerine depuis peu, elle a lancé un appel du pied aux autorités en écrivant au Conseil communal, afin de concrétiser un projet similaire dans la Cité du sel. Le principe est simple. Des rencontres sont organisées avec des bénévoles compétents en matière de réparations de tout poil. Il suffit d'amener un appareil défectueux pour qu'il retrouve une nouvelle jeunesse au lieu de finir à la déchetterie. «Le concept vise à contribuer au développement durable en limitant le gaspillage, ainsi qu'à lutter contre l'obsolescence programmée. À Sion, environ 50% des objets amenés ressortent réparés», argumente l'initiatrice du projet.

Avis aux bricoleurs

La commune n'ayant pas de local à proposer, Fabienne Lauber a finalement trouvé une autre solution: «La paroisse a accepté de mettre gracieusement la Maison Chevalley à disposition au centre de Bex», se réjouit-elle. Le Repair Café devrait se tenir deux fois par an dès octobre. Reste à trouver des réparateurs bénévoles, aimant le bricolage et le contact. Pour ne pas concurrencer les petits artisans, l'équipe procèdera à de menues réparations, mais pourra aussi aiguiller les visiteurs vers des professionnels. Les intéressés peuvent joindre Fabienne Lauber au 079 724 22 64.

Date:14.06.2018
Parution: 905

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio