Télécharger
l’édition n°908
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Vers une hausse d'impôts à Bourg-en-Lavaux

Finances L'exécutif préconise une hausse du taux d'imposition de 2 à 3 points dès 2019. A l'état de proposition, la mesure est présentée comme une nécessité face à la situation financière délicate de la commune.

«Nous devons redéfinir nos priorités d'investissement», estime Annick Ammon-Staudenmann, conseillère communale.DR

Texte et photo : Daniella Gorbunova

La comptabilité de Bourg-en-Lavaux flirte encore avec le rouge. Encore en 2017, sans des recettes extraordinaires, c'était un déficit qu'elle aurait affiché (lire Le Régional 907). Le 25 juin, le Conseil communal s'est réuni pour, entre autres, voter le préavis «Une stratégie fiscale proactive et durable». En l'occurrence, il s'agit de la réponse à la motion d'Annick Ammon-Staudenmann. «Notre plafond de dette risque d'être dépassé. Nous devons redéfinir nos priorités d'investissement», affirme-t-elle. Des inquiétudes fondées, auxquelles la Municipalité compte répondre par une planification financière précise, mais surtout par une hausse du taux d'imposition. Actuellement de 61%, ce dernier grimperait de 2 à 3 points, avec effet dès 2019. «Les nouveaux conseillers aimeraient qu'on puisse faire une projection sur les dix années à venir. Nous leur avons promis une stratégie sur cinq ans, car voir plus loin n'est malheureusement pas possible», explique Jean-Pierre Haenni, syndic. Avant d'ajouter: «Je ne suis pas prophète. Je ne peux pas donner des chiffres hasardeux aux gens – d'autant plus que les chiffres, ils s'en rappellent longtemps.»

Collège à 40 mios

En 2017, un Conseil communal houleux avait fait naître cette motion – qui exige ordre et transparence fiscale. Il était alors question d'une hausse de 4 à 5 points d'impôts, ce qui n'avait pas manqué d'irriter nombre d'élus. Mais la résiliation semble l'emporter cette année – le préavis ayant été accepté à 24 voix contre 4 refus et 14 abstentions. «Je crois que la population peut comprendre, assure le syndic. Nous avons, entre autres, construit un collège pour près de 40 millions de francs à Puidoux – avec la grande part de 46% des dépenses à notre charge.»

Hausse de 7 points

Avec le taux d'imposition actuel à 61%, la commune est bien en-dessous de la moyenne cantonale de 72%. Quant à la hausse précédente, antérieure à la fusion des communes qui constituent aujourd'hui Bourg-en-Lavaux, personne ne semble s'en rappeler. L'augmentation à venir, qui sera officiellement décidée lors du Conseil communal du 8 octobre, serait donc nécessaire. «Idéalement, il faudrait augmenter le taux d'imposition de 6 ou 7 points, estime Jean-Pierre Haenni. Mais, politiquement parlant, c'est évidemment impossible. Cela provoquerait certainement un référendum. Nous prévoyons donc une hausse progressive – une nouvelle augmentation risque de survenir dans deux ou trois ans», avertit le syndic, convaincu de la sagesse et de l'utilité d'une telle disposition.

Date:05.07.2018
Parution: 908

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio