Télécharger
l’édition n°909
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Après Charlie Chaplin ou Marlène Dietrich, peut-être vous ?

Clarens Depuis sa création en 1931, la clinique La Prairie a toujours été dans l'innovation. Elle continue aujourd'hui avec l'ouverture au public local d'un centre de médecine esthétique.

Le pool du spa  et sa vue sur le lac. DR

Nina Brissot

En juin, la clinique La Prairie inaugure son nouveau Centre de médecine esthétique (CME), ouvert au public local non hospitalisé. Un lieu qui se veut totalement dédié au bien-être et à la beauté. Arnaud Marche en est le directeur opérationnel, la doctoresse Violette Parzin Gribinski le médecin esthétique. Les différents départements du CME offrent de la technologie, des injections, des interventions laser mais aussi des peelings nouvelle génération ou des effets liftant par des techniques de remodelage. Enfin, les patients du centre, bien que non hospitalisés, peuvent également profiter du spa et de la piscine de la clinique.

Très tendance pour éviter de passer par la chirurgie pour enlever les cellules graisseuses formant des rondeurs, le CME est équipé d'un tout nouvel appareil à cryolipolyse, le Coolsculpting. Une machine «intelligente» possédant des applicateurs ventouses adaptés aux différentes zones à traiter. Les senseurs mesurent l'épaisseur des tissus dans lesquels il faut détruire les cellules graisseuses sans risque et évalue la température idéale pour les casser. Température qui peut aller jusqu'à moins 11 degrés. Le but est d'administrer un refroidissement parfaitement contrôlé pour cibler en douceur mais avec efficacité les cellules adipeuses sous la peau sans l'abimer. Une fois cristallisées, ces cellules meurent et s'éliminent. Un traitement qui doit être pratiqué sous surveillance médicale.

Première clinique du genre

Le professeur Paul Niehans, scientifique novateur, a fait de La Prairie la première clinique dédiée à la science de la longévité dès les années trente. Une discipline qui a drainé de nombreuses personnalités du monde politique et du spectacle à la Prairie. Le livre d'or montre les signatures de patients venus de divers horizons comme Greta Garbo, Gary Grant, le duc et la duchesse de Windsor, Marlène Dietrich ou encore Charlie Chaplin, Konrad Adenauer et bien d'autres.

Rachetée dans les années huitante par la famille Mattli, La Prairie est devenue une véritable clinique médicale tout en gardant ses spécialités de chirurgie et de médecine esthétiques. Actuellement, cette clinique connait un grand développement dans les domaines liés au bien-être. La Praire est dès lors très fréquentée par une clientèle russe et chinoise. D'ailleurs, à l'intérieur de la clinique, toutes les inscriptions utilisent ces deux langues en plus du français et de l'anglais. Le spa médical ayant reçu plusieurs prix de qualité, la réputation internationale de l'établissement n'a jamais faibli. C'est grâce à cette expérience réussie sur le plan international que la direction actuelle - emmenée par Simone Gibertoni sous la présidence de Gregor Mattli - a décidé de développer ces prestations pour une patientèle locale.

Date:12.07.2018
Parution: 909

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio