Télécharger
l’édition n°911
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Haendel sur les flots

Ouchy - Cully C'est une première. Les célèbres suites pour orchestres composées par Haendel vont être jouées sur l'eau comme en 1717 pour le roi George 1er. La croisière aura lieu le 29 septembre, avec un préambule sur terre ferme le 27.

Ce sont les suites appelées «Music on Water» de Georg Friedrich Haendel qui seront d'abord jouées sur terre ferme à Lutry, puis en croisière deux jours plus tard.DR

Nina Brissot

Tout commencera à Lutry, le 27 septembre. Les amoureux de musique baroque, surtout ceux qui n'ont pas le pied marin, se rendront au Temple. Connu pour son acoustique exceptionnelle, l'édifice accueillera ce soir-là, à 20h, le Collegium Musicum. Ce concert donnera à entendre les suites pour orchestres «Music on Water» qui ont fait la gloire de Georg Friedrich Haendel (1685-1759). Mais pourquoi donc des musiques sur l'eau?

Caprice de roi

Durant son règne comme roi de Grande Bretagne, George 1er a été appelé à se déplacer entre le Palais de Whitehall et celui de Chelsea, distants de 2 miles par la route. Cependant, pour ce voyage, sa majesté a opté pour la voie fluviale de la Tamise. Craignant que l'ennui le gagne sur son royal navire, sa suite a fait en sorte qu'une barque contenant plus de 50 musiciens se tienne dans le sillage du navire. Et ce sont les suites 1 et 2 appelées «Music on Water» qui ont été jouées. Est-ce le fait que Haendel et le roi George soient tous deux d'origine germanique qui a fait vibrer le souverain? L'histoire ne s'en souvient pas. Elle dit seulement que le monarque a tellement aimé cette musique qu'il l'a redemandée encore et encore, rendant ainsi son auteur célèbre. Pour ce qui est de la suite no 3, elle a été composée bien plus tard, en 1736 pour le mariage du Prince de Galles avec la princesse Augusta de Saxe Gotha. A cette date, le roi était déjà décédé et c'est son fils qui lui a succédé. Mais ces «water music» n'ont plus été jouées qu'en des salons et salles de concerts. C'est donc une grande première que reprendre ces œuvres pour les interpréter sur le Léman. La différence d'avec 1717 est cependant notoire puisque l'orchestre sera à bord!

Première classe

La croisière aura lieu le 29 septembre, avec deux représentations prévues, appelées «Haendel sur Léman». La première à 18h, la seconde à 19h45. Le Concert se donnera dans la première classe. L'orchestration de l'œuvre a été conçue il y a trois siècles pour que le son, notamment grâce aux cuivres, porte loin sur les flots. Le Collegium Musicum suivra cette règle à la lettre. Le navire fera une boucle entre Lausanne et Cully.

Date:09.08.2018
Parution: 911

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio