Télécharger
l’édition n°911
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

De 200 repas à 5'900 repas livrés

Bénévolat L'Entraide familiale de Chardonne et environs a livré près de 5'900 repas en 2017, contre 200 l'année de sa fondation. Et vient de fêter les 20 ans d'engagement de sa présidente.

«Prendre le temps pour aider autrui, c'est un véritable bonheur», confie Ruth Rinsoz, présidente, ici félicitée par Gilbert Cavin, municipal à Chardonne.

Textes et photo: Priska Hess

«Dans cette société de plus en plus individualiste qui veut tout réglementer, comptabiliser en heures et en coûts, tu es un rouage essentiel. Tu gardes tes principes de bon sens, tu écoutes les gens avec ton cœur. Les communes de Jongny et Chardonne ont la chance de t'avoir.» C'est avec émotion que Gilbert Cavin, municipal des affaires sociales à Chardonne, a félicité Ruth Rinsoz, tout aussi émue, pour ses 20 ans de présidence de l'Entraide familiale Chardonne-Jongny, le 6 mars dernier lors d'une soirée spéciale à la Maison du Pèlerin. «Si nous avons pu répondre aux nombreuses sollicitations de personnes en difficulté, ce n'est que grâce à la disponibilité de nos bénévoles qui travaillent dans l'ombre avec passion, charité et immensément de cœur» souligne pour sa part la présidente.

Demande en augmentation

Fondée en 1986 et membre de l'Entraide familiale vaudoise (voir encadré), l'association livrait cette année-là 200 repas. Douze ans plus tard, quand sa présidente feu Madame Evelyne Maïkoff transmettait le flambeau à Ruth Rinsoz, le nombre de repas à domicile était déjà passé à plus de 4'000. En 2017, 5'837 repas (contre 5'367 en 2016) préparés par la Maison du Pèlerin ont été distribués à domicile entre Chardonne, Jongny et le Mont-Pèlerin. En outre, 2'710 trajets ont été effectués (2'144 en 2016) sur 29'400 km, pour transporter des personnes âgées ou atteintes dans leur santé. «Prendre le temps pour aider autrui, c'est un véritable bonheur», conclut Ruth Rinsoz.

Date:09.08.2018
Parution: 911

L'entraide, une spécificité vaudoise

L'Entraide familiale vaudoise (EFV), seule organisation du genre en Suisse, regroupe actuellement 31 associations, pour 7'800 membres et 1'250 bénévoles. Celles-ci proposent différents services de proximité, tels repas à domicile, entraide entre seniors, garderies, gymnastique mère-enfants, troc-services, permanence chômage, chaînes de lecture, etc. Si l'EFV n'a pris sa dénomination actuelle qu'en 1996, c'est en 1967 qu'elle s'est constituée en tant que «Cartel vaudois des associations d'aide à la famille». A l'époque, plusieurs associations offrant différents services aux familles, tels prêts de machines à laver le linge, camps de vacances pour enfants, vestiaires etc. – existent déjà depuis longtemps, la première ayant été fondée à Lausanne en 1949. Dès la fin des années 90, avec la mise en place des centres médico-sociaux dans le canton, l'EFV va s'éloigner du professionnalisme médico-social pour s'orienter vers une dominante bénévole.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio