Télécharger
l’édition n°912
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Partenariat

Les artistes de rue, c'est «wouah!»...

Vevey Pour sa 26e édition, le Festival des artistes de rue compte bien continuer d'émerveiller les 30'000 spectateurs espérés. A la veille du coup d'envoi, Le Régional fait le point avec Luca Carmagnola, nouveau président de la manifestation qu'il souhaite moderniser. Exemple: du 24 au 26 août, les lauréats seront élus grâce aux SMS du public.

Des artistes des quatre coins du globe continuent à tomber amoureux de Vevey et de son public «très, très généreux».L.Carmagnola

Amit Juillard

Ils savent jongler avec les émotions de leur public, les artistes de rue. Jusqu'à le laisser sans voix. «L'onomatopée "waouh!"? C'est l'expérience que j'ai du Festival international des artistes de rue à Vevey, résume Luca Carmagnola, son nouveau président. Je suis comme un gamin, je retombe en enfance, la bouche ouverte. Sur les neuf scènes, il y a toujours des performances physiques et techniques qui sont "waouh!"»

Au programme du plus grand événement populaire et gratuit de la Riviera, plus de 180 représentations sur trois jours, dont le traditionnel spectacle de feu le samedi soir. Assurées par vingt virtuoses ou groupes d'artistes triés sur le volet et deux écoles de cirque. «Nous recevons 400 demandes chaque année entre septembre et la fin du mois de janvier, explique Luca Carmagnola. La programmation est un énorme travail fait par trois membres du comité. Nous voulons avoir la crème de la double crème pour ne pas décevoir les Veveysans, très exigeants.» Le jour et la nuit par rapport aux débuts: «La première fois, ils cherchaient encore des artistes la veille du coup d'envoi! Aujourd'hui, nous bénéficions de ce que nos prédécesseurs ont construit depuis.» Budget à disposition: entre 200'000 et 220'000 frs.

Lauréats élus par SMS

Sous la houlette de son nouveau chef, la manifestation se modernise. Cette année, les lauréats des pavés d'or, d'argent et de bronze seront élus grâce aux SMS des 30'000 spectateurs attendus. «Jusqu'à l'an dernier, le vote se déroulait selon la méthode traditionnelle, avec des bulletins dans une urne. Le comptage nous prenait tellement de temps... J'essaie d'amener beaucoup de solutions numériques pour professionnaliser notre structure. Il faut que nous oubliions les feuilles Excel volantes, même si elles étaient très bien!»

L'une des neuf scènes en plein air a été renommée en hommage au plus illustre des comiques de rue et pour marquer un nouveau partenariat: l'espace devant la Salle del Castillo se nomme désormais «Chaplin's World». «Les artistes sont toujours surpris d'apprendre qu'il a vécu ici. Pour beaucoup, c'est leur maître à penser. Tous se font prendre en photo aux côtés de sa statue!»

L'Asie cartonne

Comme la superstar, des «performeurs» des quatre coins du globe continuent à tomber amoureux de Vevey et de son public «très, très généreux» lors du passage du chapeau. Originaires d'Amérique du Nord, du Sud, du Moyen-Orient, d'Océanie et, depuis peu, d'Asie. «Les pays asiatiques sont représentés depuis trois ans maximum. Leur culture se mélange avec l'art de rue classique et ils cartonnent toujours. Par exemple, les Japonais ont des notions du cirque traditionnel, mais ils amènent leur poésie à eux. Techniquement, c'est parfait.»

Si les participants ne se produisent normalement jamais deux fois, leur attachement à la manifestation perdure. «Le samedi soir, certains qui se produisent en France ou en Italie voisines viennent à Vevey pour l'ambiance, pour revoir leurs homologues, les organisateurs. Cette année, un artiste japonais primé par le passé revient comme bénévole en cuisine!» Un parmi les 120 autres.

Vevey vue du ciel

Autre opportunité d'exception pour les badauds en 2018: voir Vevey depuis le ciel. Dans le cadre de son tour de Suisse promotionnel, la Fête des Vignerons et ses deux ballons à air chaud feront halte sur la place du Marché dès le samedi après-midi autour des 15h. Un stand d'information présentera l'édition 2019 à la rue des Deux-Marchés. L'occasion pour Luca Carmagnola de rappeler que «son» festival aura bien lieu l'an prochain, deux semaines après la fin de la Fête que tout le monde attend: «La place Scanavin, le cœur de notre événement, sera libérée à temps!»

Date:14.08.2018
Parution: 912

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio