Télécharger
l’édition n°914
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le City-Club s'engage pour le cinéaste Oleg Sentsov

Pully L'atypique cinéma organise pour sa rentée, le 1er septembre, une soirée en soutien au réalisateur ukrainien qui se meurt d'une grève de la faim dans les geôles de Poutine pour avoir osé s'opposer à l'annexion de la Crimée par la Russie.

Oleg Sentsov, en 2014, le jour de sa condamnation.DR

Nina Brissot

Après plus de 100 jours sans s'alimenter, il est possible que le prisonnier ne soit plus de ce monde à l'heure où, à Pully, un hommage lui sera rendu. Le réalisateur de «Poisson banane» ou «Gaamer» est détenu depuis le 11 mai 2014 au prétexte contesté de «préparation d'acte terroriste». Le 14 mai de cette année, il a entamé une grève de la faim. De nombreuses pétitions du monde occidental n'ont pas réussi à infléchir la décision de Moscou. En août, un droit de visite demandé par Amnesty international a été refusé et son état se serait gravement dégradé, sans que personne n'en sache davantage, les informations passant par les services carcéraux. Le 1er septembre à 18h, une soirée en son soutien débutera par une table ronde. Avec Vincent Presumey, historien spécialiste de la Russie et membre du Collectif Koltchenko, Hanna Perkhoda, militante ukrainienne, étudiante en Sciences politiques à l'Université de Lausanne, et Pierre-Antoine Schorderet, président de la Section suisse d'Amnesty International. A 20h sera projeté le film «The trial: the state of Russia versus Oleg Sentsov, réalisé par Askold Kurov. Ce film, qui retrace le combat du cinéaste, restera à l'affiche durant tout le mois de septembre.

Cinéma indépendant

Cette soirée est l'occasion de souligner le rôle que joue ce petit cinéma, bijou d'agencement et de confort dans la région. Régulièrement des films et concerts y sont organisés. Ou des soirées projection et rencontre avec le réalisateur. City-Pully programme notamment beaucoup de films primés dans les différents festivals de cinéma sans pourtant pouvoir entrer dans le grand circuit commercial.

Pour tous les publics

Si cette salle attire une clientèle branchée, enthousiaste face à des événements inédits, plutôt intellectuelle, des programmes sont également organisés pour les enfants, souvent le dimanche. En septembre par exemple, le roi scélérat sera sur l'écran pour les petits dès 3 ans. Le «p'tit Cityclub» présente en général des films d'animation et des classiques venus du monde entier spécialement sélectionnés pour les enfants.

Les aînés sont également soignés, avec Ciné Seniors qui, un vendredi par mois, accueille une projection l'après-midi, souvent suivie d'une discussion autour d'une collation. La prochaine séance verra arriver le film «Quand j'étais Cloclo», de Stéphano Kuchel (le 7 septembre à 14h30).

Salle à louer

Et pour ceux qui ne le sauraient pas, il est possible de louer la salle du city-Club pour l'organisation d'événements cinématographiques, musicaux, culturels, avec des projections, sonorisation pour des concerts, conférences, débats ou autres. Elle offre 200 places assises plus le bar et le foyer.

Date:30.08.2018
Parution: 914

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio