Télécharger
l’édition n°914
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le jet-ski fait des vagues

le bouveret La tenue d'une manche des championnats d'Europe de jet-ski, les 18 et 19 août derniers, suscite l'incompréhension des milieux de protection de la nature, des autorités cantonales valaisannes et de quelques riverains. Ces engins n'étant pas homologués en Suisse, la pratique de ce sport n'y est, de facto, pas autorisée. Pour l'heure, les jet-skis peuvent encore circuler en eaux françaises dans une zone dédiée sur le Léman, mais un nouveau règlement vise à en interdire l'usage des deux côtés de la frontière. Dès lors, comment justifier l'exception d'un week-end? Enquête.

En Suisse, des dérogations peuvent être octroyées pour des compétitions de jet-skis, sous certaines conditions. Adobestock

Valérie Passello

«Deux jours de bruit infernal, pollution et, le bouquet, musique déjantée jusqu'à près de deux heures du matin! On subit déjà assez de bouchons ici avec les milliers de voitures françaises. Alors la paix le weekend!» C'est, en substance, le message que des lecteurs du Régional, Francine et Claude Poscio, ont adressé à la commune de Port-Valais, à la réserve naturelle des Grangettes, à différentes organisations de protection de la nature et à la presse.

En cause, la manche des championnats d'Europe de jet-ski, la «JX Jetcross» ayant eu lieu les 18 et 19 août au Bouveret. Des critiques qui passent mal auprès du président de Port-Valais Pierre Zoppelletto: «Cette compétition n'est pas nouvelle, nous l'accueillons depuis 1995, même s'il est vrai qu'il y a eu une pause de deux ans avant cette édition. Ceux qui rouspètent sont des égoïstes. Le Bouveret est une station touristique estivale reconnue, qui se doit d'amener de l'animation», tranche l'élu. La manifestation a été diffusée à la TV dans 180 pays et les restaurateurs de la place ont fait le plein, ajoute Pierre Zoppelletto: «Les retombées sont bien plus conséquentes que les nuisances.»

Surprise et désaccord

Gardien de la réserve naturelle des Grangettes, le député Vert Olivier Epars se dit «surpris» par la tenue de cette compétition, notamment en regard des démarches en cours pour interdire la pratique du jet-ski sur le Léman (voir encadré). Même réaction au WWF du Valais romand, par la voix de sa secrétaire régionale Marie-Thérèse Sangra: «S'il y a eu une mise à l'enquête, elle nous a échappé. Avec la présence toute proche de la réserve des Grangettes, ce type de manifestation bruyante, dérangeante, polluante et à l'intérêt ultra-minoritaire n'a aucun sens. Le critère nature n'a pas été pris en compte», s'insurge-t-elle.

Le chef du Service valaisan des routes, transports et cours d'eau, Vincent Pellissier, condamne lui aussi: «Cela va à l'encontre de toutes les mesures environnementales mises en place par le canton, notamment dans le cadre des espaces réservés aux cours d'eau. Je veillerai à ce que ce type d'autorisation soit beaucoup plus difficile à obtenir par la suite.»

Pourtant, c'est bien le canton qui a donné son feu vert, via le Service de la circulation routière et de la navigation. Son chef Bruno Abgottspon précise: «Nous avons reçu un préavis favorable de la Municipalité concernée. Une analyse complète du Service de l'environnement, comprenant des mesures de bruit et des analyses de pollution de l'eau, avait été réalisée lors de l'organisation des premières éditions de ces manifestations. Ces exigences sont toujours en vigueur à l'heure actuelle et doivent être respectées par l'organisateur.»

«Les gens n'y connaissent rien»

L'Ordonnance sur la navigation dans les eaux suisses indique: «Les courses de vitesse, les fêtes nautiques ainsi que toute autre manifestation pouvant conduire à des concentrations de bateaux ou gêner la navigation sont soumises à l'autorisation de l'autorité compétente». Un sésame accordé sous certaines conditions, comme la bonne marche de la navigation, la préservation de la qualité de l'eau ou encore la sécurité des personnes concernées, entre autres. Des conditions entièrement remplies par la «JX Jetcross».

Pour Michel Gex, l'un des organisateurs de la compétition, la polémique est exagérée: «Les gens qui parlent de pollution n'y connaissent rien. Les analyses effectuées ont montré que l'eau est mieux oxygénée après le passage des jet-skis. Nous respectons toutes les normes de sécurité, les pompiers ont été mobilisés pour vérifier qu'il n'y ait aucune fuite d'hydrocarbures. De plus nous utilisons des huiles biodégradables. Enfin, ces motos marines agréées polluent bien moins que les bateaux diesel, par exemple.»

Quant à la pollution sonore, Pierre Zoppelletto relativise lui aussi: «Seuls les engins d'une catégorie étaient bruyants, mais cela ne concernait que six manches de 10 à 15 minutes. Nous faisons toujours très attention au bruit dans la commune. Il n'y a que trois exceptions par année, qui sont le jet-ski, la fête du 31 juillet et la Beach Party. Cela me semble supportable.» Le président de commune espère pouvoir reconduire l'événement dans les années à venir.

Date:30.08.2018
Parution: 914

La location bientôt interdite sur le Léman

Depuis 2017, le jet-ski est autorisé entre 10h et 18h dans une zone réservée se situant sur les communes de Meillerie, Lugrin et Maxilly sur Léman, non loin d'Evian. Avec une exploitation commerciale de locations de tels engins en cours qui fait polémique. Or, les jet-skis n'étant pas homologués en Suisse, leur présence sur le Léman est interdite. Cette situation «entre deux eaux» pourrait cependant ne pas durer très longtemps. À l'automne 2017, Olivier Epars intervenait au Grand Conseil sur ce sujet. Réponse du Conseil d'Etat: «Il ressort des discussions avec les différentes autorités, tant françaises que suisses, riveraines du lac Léman, une volonté claire d'aller vers une interdiction de cette pratique.» En coordination avec la France, l'Office fédéral des transports a mis en consultation le 16 juillet dernier la révision du règlement de navigation sur le Léman, y introduisant une «interdiction explicite du jet-ski».

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio