Télécharger
l’édition n°914
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Des PME à l'immobilier ; économisez à tous les étages

tendance Apparu au début des années 1980, le secteur de la domotique vit une progression fulgurante ces dernières années et s'applique à tous les domaines de l'habitat, mais aussi du commerce, de l'industrie et des services publics. Elle sort des murs de la maison pour prendre la ville dans ses maillages et relie désormais les immeubles entre eux pour une meilleure gestion de l'énergie.

Grâce à la domotique, l'intensité de la lumière peut se régler automatiquement en fonction de l'environnement et du confort des utilisateurs. LDD

Magaly Mavilia

La domotique est partout, elle relie les bâtiments d'un parc immobilier, voire d'un quartier ou de plusieurs succursales d'entreprises afin d'optimiser la production, de contrôler et de réduire la consommation d'énergie. Elle fournit de précieuses informations en temps réel, produit des statistiques d'utilisation et peut gérer la coordination de diverses entités de services. A l'échelle d'une ville, elle devient le cerveau de ce que l'on appelle aujourd'hui les villes intelligentes ou «smart cities.»

La domotique englobe l'électronique, la physique du bâtiment, l'informatique et la communication, dans une maison individuelle, un immeuble ou une entreprise. En analysant en permanence les besoins réels de consommation en fonction de facteurs aussi divers que l'ensoleillement, les changements de températures, etc, elle est l'alliée par excellence de la protection de l'environnement. Championne des réductions d'énergies, elle permet d'économiser des sommes considérables à l'échelle des entreprises.

Eclairage intelligent

Avantageux pour les PME, les écoles, bureaux ou autres, la technologie LED alliée à une commande intelligente de l'éclairage est très performante. Exemple: en arrivant au bureau le matin, il fait sombre et il pleut. Au fil de la matinée, le soleil revient mais l'employé absorbé ou absent ne pensera pas toujours à éteindre la lumière. Pour y remédier, deux solutions peuvent être couplées, le détecteur de présence et la gestion de l'éclairage automatisée en fonction des conditions intérieures ou extérieures en tenant compte aussi du confort des utilisateurs.

Pas de gaspillage

Toutes les nouvelles chaudières sont «domotisées» d'une façon ou d'une autre. Pour gérer les apports naturels en tenant compte des conditions météorologiques et structurels du bâtiment. Le système va relier les divers éléments présents, comme la ventilation, l'ouverture et la fermeture des stores en fonction du soleil et calculer ainsi au plus près la juste consommation d'énergie de chauffage. L'investissement de thermostats intelligents est rentabilisé en quelques années, tout en apportant une réponse concrète aux questions environnementales et à la transition énergétique. La domotique devient un outil indispensable pour les bâtiments qui visent l'autoconsommation.

Plus-value et normes

Peu de propriétaires le savent et tous les corps de métier ne sont pas non plus informés sur ce point, mais la domotique est indispensable pour obtenir les classes A et B de la norme SIA 386.110. Il faut aussi savoir que la classe D est interdite dans les nouvelles constructions. Cette interdiction ne figurant pas sur le permis de construire, elle est souvent négligée par les maîtres d'état et la responsabilité revient trop souvent au maître de l'ouvrage.

Date:30.08.2018
Parution: 914

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio