Télécharger
l’édition n°915
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un vrai Hôtel de ville ? La question à 13 millions

Pully Les autorités souhaitent investir 13 millions pour la requalification du Prieuré et 8 millions pour la Villa romaine. L'idée est de rassembler au cœur de la ville tous les services administratifs. Premier débat sur un crédit d'étude de 2,2 mios.

Ancien domaine viticole dépendant du prieuré clunisien de l'Abbatiale de Payerne, le Prieuré pourrait devenir un Hôtel de ville.DR

Nina Brissot

A Pully comme dans beaucoup d'autres villes d'importance en Romandie, les autorités logent dans des lieux historiques. Certains services y sont éclatés et éparpillés faute de place dans le bâtiment du Prieuré. Un lieu qui, par ailleurs. montre d'importants signes de fatigue. Ce majestueux édifice jouxte la Villa romaine, elle-même en besoin d'assainissement, au point qu'une partie des activités a été déplacée dans un autre bâtiment. C'est donc tout un patrimoine qui est à valoriser. Pour ce faire, un concours international de projet d'architecture et d'ingénierie pour la création de l'Hôtel de ville et l'espace muséal de la Villa romaine a été lancé. S'y ajoutait la requalification espaces publics entourant le site. Ce concours a fait l'objet d'une exposition l'an dernier des travaux des participants. Les lauréats, les bureaux Garcés de Seta Bonnet architectes à Barcelone et FAZ Architectes à Genève ont imaginé un projet intitulé «Not two, not one». Il relie le bâti existant dans un ensemble qui permet de mettre en valeur à la fois la Villa, le Prieuré et les espaces publics.

Aucune alternative

Une étude de coûts a permis d'évaluer qu'il faudrait prévoir une enveloppe de plus de 13 mios pour le Prieuré et de près de 8 mios pour la Villa romaine. Les pré-travaux commenceraient en 2020. Le Prieuré, emblème de la ville, est depuis fort longtemps le siège des autorités. Or toutes les études menées pour la transformation du centre de Pully montrent, comme le dit le préavis qui sera débattu au Conseil communal du 26 septembre, qu'il «n'existe aucune alternative rationnelle et plausible opposable à l'affectation administrative». Il gardera également une fonction publique avec un aménagement de la salle de paroisse. Par ailleurs, la réception des bâtiments sera centralisée sur la place d'Obernai.

Araignées à la Villa romaine

Victime d'une dégradation importante due à une chaleur et une humidité excessives, des moisissures, du salpêtre, et même de l'effritement des murs, la Villa romaine a aussi dû faire face à des invasions de fourmis et d'araignées. Des mesures d'urgence ont été prises avant que la télévision ne s'en empare pour un épisode de Fort Boyard, mais pour les autres mesures, de plus en plus urgentes, il devient indispensable de procéder à des remises en état en profondeur.

Ces travaux devraient être divisés en deux étapes. La première pour l'Hôtel de ville, la seconde pour la Villa et son extension. Il reste à développer des éléments liés à l'espace muséal pour la Villa. Quant au Prieuré, il va falloir relocaliser les services administratifs le temps des travaux. Si tout se passe selon les prévisions, avec peu ou pas d'objections du voisinage. Mais des études sont encore nécessaires et c'est pour cette raison qu'il sera proposé aux élus de voter un premier crédit de 2,2 millions.

Date:06.09.2018
Parution: 915

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio