Télécharger
l’édition n°915
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

« J'ai pensé que nous n'y arriverions jamais »

Aigle Après deux ans de travaux, l'ancienne Maison de ville rouvre ses portes. Elle offre, entre autres, un espace d'exposition de 167 m2 sur deux étages, dédié à l'art et à la culture.

Autorités et architectes (de g. à d.) Isabelle Rime, Frédéric Borloz, Sophie Blanc-Hutmacher et Antoine Graf, sont ravis du résultat de leur collaboration.DR

Textes et photos: Valérie Passello

«Lorsque j'ai visité le chantier pour la première fois, j'ai pensé que nous n'y arriverions jamais!», se souvient Isabelle Rime, municipale aiglonne des bâtiments et de la culture. Rénover une bâtisse du 16e siècle en respectant son histoire, mais aussi les normes de sécurité actuelles et en veillant à en assurer l'accès aux personnes à mobilité réduite, représentait en effet un défi de taille. Un pari relevé avec succès par le bureau d'architecture Graf & Rouault.

L'architecte Sophie Blanc-Hutmacher décrit: «Nous avons commencé par déconstruire, en ôtant les faux plafonds, des planches et les différentes couches de sols ajoutées au fil du temps. Puis il a fallu creuser à la pelle et à la pioche jusqu'au sous-sol, afin de ménager une place à l'ascenseur.» Son collègue Antoine Graf ajoute: «Des vestiges historiques comme des dalles, des voûtains ou des pans de parois où l'on devine encore des inscriptions, ont pu être mis en valeur.» Le résultat est saisissant, alliant harmonieusement le neuf et l'ancien.

Un lieu pour les Aiglons

Un étage de l'édifice a d'ores et déjà accueilli la Préfecture. L'espace Chevron, sous les combles, abrite une salle de réunion et de travail. Un local de dégustation-vente dévolu aux vins d'Aigle trouve aussi sa place dans la Maison de Ville. Enfin, l'espace Graffenried, sur deux étages, servira d'écrin à des expositions, ouvertes gratuitement à la population. La majeure partie présentera des œuvres de la collection communale. À découvrir jusqu'au 2 mars, des peintures de Frédéric Rouge, François Birbaum et Marie-Joseph Orgiazzi, sur le thème: «De la vigne à la cime». L'artiste d'Ollon Camille Scherrer y propose également une installation de réalité augmentée, faisant écho de manière moderne aux tableaux exposés.

Une petite salle sera en outre dédiée aux artistes contemporains. Le premier à y exposer, jusqu'au 5 janvier, est le peintre et sculpteur Olivier Estoppey. Le syndic Frédéric Borloz se réjouit: «Nous avions jusqu'ici une offre culturelle inférieure à ce qu'une ville comme la nôtre peut proposer. Avec cet espace, nous faisons un grand pas d'un coup.» L'élu considère la bâtisse comme «un élément central» de la redynamisation du centre-ville.

Date:06.09.2018
Parution: 915

Inauguration et visites guidées

Le 8 septembre, le vernissage des expositions de l'Espace Graffenried se tiendra dès 10h. Une partie officielle est prévue à 11h, suivie d'un apéritif sur la Place du Marché. De 12h à 15h, les portes de l'ancienne Maison de Ville rénovée seront ouvertes au public.

L'espace d'exposition sera ensuite ouvert et accessible gratuitement du mercredi au samedi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h. Des visites guidées, gratuites elles aussi, sont prévues les 25 octobre et 29 novembre 2018, ainsi que le 5 janvier 2019. Informations: www.aigle.ch/espacegraffenried

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio