Télécharger
l’édition n°915
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les seniors aux petits soins

Urbanisme Intégrer les ainés à la politique communale afin de créer une ville et des conditions de vie en adéquation avec leurs besoins, telle est la volonté des autorités lausannoises. 31 mesures sont annoncées, avec à la clé la création d'un poste de délégué aux seniors.

Si près de 600 bancs publics et de nombreux lifts ponctuent déjà la cité, de prochaines tournées permettront d'optimiser l'espace urbain. Adobestock

Magaly Mavilia

Il est loin le modèle des grandes familles réunies dans une seule maison. Aujourd'hui, les personnes d'un certain âge se retrouvent seules ou en couples et le quotidien n'est pas toujours facile. Pourtant, le besoin d'indépendance et de liberté ne cesse de s'affirmer au cours de la vie. C'est pourquoi la Ville de Lausanne se dote d'une véritable politique tournée vers cette tranche d'âge qui augmente avec les progrès de la médecine. «Si l'on veut assurer le maintien à domicile, garantir l'autonomie et la santé des seniors , il est indispensable de mettre en place une organisation et une urbanisation qui correspondent à la moyenne d'espérance de vie des gens, qui est aujourd'hui de 85 ans, constate Oscar Tosato, municipal des sports et de la cohésion sociale.

Catalogue de mesures

L'intention ne date pas d'hier puisque Lausanne a adhéré en 2014 au Réseau mondial des villes-amies des aînés de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Depuis, un certain nombre de mesures ont été mises en place, dont le lancement d'une démarche participative avec les associations concernées. En parallèle, la Ville a dressé un état des lieux des prestations et des projets existants en faveur des personnes âgées. A l'issue de cette démarche, 31 mesures composeront le plan d'action de la politique communale en faveur des seniors. Comme l'intégration des associations dans les réflexions de planification urbaine, des marches diagnostiques dans les quartiers, l'accessibilité de l'espace public, la promotion du bénévolat, le renforcement de la communication sur les prestations spécifiques ou le maintien de loyers abordables. Les budgets de ces mesures seront soumis en fin d'année à l'approbation du Conseil communal.

Se reposer sur un banc

Rester indépendant et chez soi rime avec un certain nombre d'aménagements du quotidien. La mobilité est un point très important: «A partir d'un certain âge, il est essentiel de pouvoir se reposer sur un banc en allant faire ses courses, de ne pas buter sur des obstacles et de gagner en liberté grâce à des ascenseurs, par exemple, qui relient des zones difficiles d'accès», estime Oscar Tosato. Et si près de 600 bancs publics et de nombreux lifts ponctuent déjà l'espace urbain, de prochaines tournées permettront d'optimiser l'espace public.

Transports pratiques

Dans le même esprit, la future ligne de bus «tl 24 – Parcours Olympique», qui reliera le bord du lac au quartier de la Bourdonnette et à la Tour Haldimand, a été planifiée en tenant compte des remarques de l'Association Vaudoise pour la Construction Adaptée aux personnes Handicapées. La hauteur des quais sera réhaussée, des abris et des stations seront créés ou déplacés pour permettre une accessibilité optimale aux personnes à mobilité réduite (PMR). Les travaux pourraient commencer début 2019.

Date:06.09.2018
Parution: 915

Arrivée d'un délégué aux seniors

Par la création d'un poste de délégué ou déléguée aux seniors et la mise en place d'une commission consultative réunissant associations, spécialistes et conseillers-ères communaux-ales, Lausanne renforce une politique active en faveur du maintien des personnes d'un certain âge dans la cité. Avec l'appui d'un Groupe de travail seniors interne et transversal au sein de l'administration, le futur délégué aura pour tâche de sensibiliser l'ensemble des directions aux enjeux du vieillissement de la population et de développer des projets qui visent à l'amélioration de la qualité de vie des seniors selon le processus de l'OMS établi pour les villes-amies des aînés. Le concept devrait s'étendre aux 27 communes de Lausanne-Région dans un avenir proche.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio