Télécharger
l’édition n°916
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Une journée pas comme les autres à La Branche

Mollie-Margot Entre forêt et pâturages, au cœur de la nature, se trouve La Branche. Peu de personnes connaissent ce lieu hors du temps qui accueille enfants et adultes présentant une déficience intellectuelle. Le 17 septembre, de 9h à 17h, l'institution ouvre ses portes au public. A découvrir.

En haut la ferme en 1961, en bas le hameau de la Branche aujourd'huiDR

Nina Brissot

Il y a une grande ferme avec des animaux, veaux, vaches, cochons et couvées, mais aussi des chevaux, des moutons. Une vraie ferme à l'ancienne lorsque tous les animaux étaient réunis en un même endroit. Il y a des champs, des vergers, beaucoup d'arbres et c'est très beau. A l'origine, elle était seule cette ferme. Aujourd'hui, elle est totalement entourée de maisons, de lieux de vie, d'ateliers, de chants d'oiseaux et d'une ambiance qui vous transporte ailleurs alors que l'on se trouve à 15 km du centre de Lausanne. C'est qu'ici, les choses n'ont souvent pas le même sens et la vie a une autre couleur pour les résidents. Ce sont des enfants, des jeunes, des adultes qui tous souffrent d'une déficience intellectuelle ne leur permettant pas de s'insérer normalement dans la famille, le travail, les loisirs. Les résidents sont ici pris en charge par un personnel spécialisé, qui accueille aussi des externes dans la journée.

Cela représente plus de 140 personnes qui sont accueillies à La Branche dans un environnement sécurisé et par petits groupes. A l'école, en atelier artisanal ou gastronomique, à la ferme, dans les jardins maraîchers et vergers, chacun doit trouver une occupation à sa mesure. L'encadrement est assuré par des enseignants, des maitres socio-professionnels, des professionnels de divers métiers, tous visant une prise en charge intégrative pour chacun.

Le geste professionnel...

... est le thème adopté pour cette journée portes ouvertes. Une manière de valoriser le travail effectué par les pensionnaires, de reconnaitre les gestes accomplis, souvent à grands efforts, pour produire quelque chose qu'ils seront fiers de montrer. Du travail du bois, à la réparation de machines, du travail de la ferme à celui du jardin et des champs, des loisirs artistiques à la fabrication de bougies et autres objets, partout, l'effort est tangible. Pour bien s'en rendre compte, il est prévu, au cours de cette journée portes ouvertes, de diffuser des films de présentation. Il y aura aussi des expositions de photographies et de dessins, des tours dans les ateliers. Un concours découverte, «D'un atelier à l'autre», sera proposé aux visiteurs.

Vente de récoltes

Ce sera l'occasion aussi de faire ses emplettes, car des stands seront montés présentant des récoltes, qu'elle vend d'ailleurs sur certains marchés locaux, mais aussi des produits fabriqués, cuisinés, décorés. L'occasion encore de déguster une soupe au pois faite maison. Et surtout de traverser une campagne idyllique où le construit correspond toujours à une demande spécifique liée aux différents handicaps. Née d'une initiative privée en 1961, grâce à une association de parents, La Branche représente aujourd'hui un véritable hameau très verdoyant.

Date:13.09.2018
Parution: 916

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio