Télécharger
l’édition n°916
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Histoire d'une guérison

Châtel-St-Denis Après avoir vaincu la maladie – tumeurs au cerveau et sclérose en plaques – grâce au jeûne et aux thérapies alternatives, David Magistrale fait appel au financement participatif pour finaliser son projet de film documentaire. Entre conseils et réflexions tirés de sa propre expérience et éclairages de professionnels de santé, ce naturopathe en reconversion livre un message d'espoir. Il donnera également une conférence au Regio le 5 octobre. Inspirant.

Adepte de la santé naturelle, David Magistrale estime que le corps recèle en lui sa propre capacité de guérison. D. Ginella

Xavier Crépon

C'est un nouveau défi. David Magistrale, trentenaire aguerri, est passé par un chemin de croix depuis l'adolescence. Après avoir vaincu par deux fois des tumeurs cérébrales, il apprend qu'il est atteint de sclérose en plaques. Il a alors 29 ans. Face aux diagnostics fatalistes des médecins et aux traitements très lourds d'effets secondaires, qui selon lui «cherchent à étouffer les symptômes plutôt qu'à identifier la véritable cause du problème», il décide de se tourner vers les thérapies alternatives. Et de redéfinir entièrement sa façon de se nourrir, de penser et de vivre. Au centre de sa démarche, long jeûne, alimentation saine et méditation. Avec succès puisqu'il est non seulement en rémission depuis, à la veille de fêter ses 35 ans, mais il respire la santé et l'équilibre.

Aujourd'hui naturopathe en reconversion habitant Châtel-St-Denis, David Magistrale aspire à partager son expérience via un documentaire pour venir en aide aux personnes malades et amener le spectateur à questionner la médecine «industrielle». Avec un message avant tout positif: «La maladie, qui aurait pu me tuer, m'a sauvé la vie, en m'ouvrant les portes d'un chemin de connaissances dans le domaine de la santé.» Pour finaliser ce film, d'une durée prévue d'une heure trente et dont plusieurs séquences ont déjà été tournées, il fait appel au financement participatif. Objectif: récolter un peu plus de 20'000 frs en 45 jours (voir ci-dessous).

Reprendre le pouvoir

«Un des premiers maux de notre société est la désinformation, estime David Magistrale. La médecine traditionnelle s'arrête sur des diagnostics fixés et tente de nous guérir à coup de cachets, voire nous condamne.» Pourtant, selon cet adepte de la santé naturelle, le corps recèle en lui sa propre capacité de guérison, «pour autant qu'on le soutienne par des méthodes de régénération.» Au travers de son documentaire, il revient sur son histoire et décortique les différentes solutions qui l'ont aidé à vaincre ses pathologies. «Les médecins nous font croire que l'être humain n'a aucun pouvoir sur la maladie, or c'est loin d'être le cas.»

Trois piliers de santé

En relatant son expérience, ainsi que celles de professionnels de la naturopathie et de spécialistes de la nutrition et du jeûne, il invite les spectateurs à s'interroger sur leur mode de vie, puis à rééduquer leur corps par le respect de ces trois piliers de la santé: alimentation, gestion des émotions et activité physique. Au-delà de ces règles de vie, il leur apprend surtout à avoir confiance en eux. «Ce qui marche, c'est avant tout d'y croire au plus profond de soi. Croire que l'on peut et que l'on veut guérir. Tout part de là.» Même si le rétablissement prend du temps et qu'il passe parfois par des moments douloureux, il faut persévérer. «C'est le message principal que je veux transmettre. Si mon film peut déclencher ce déclic positif chez les personnes qui en ont besoin et les mener ainsi vers le chemin de la guérison, ce sera déjà une victoire.»

Date:13.09.2018
Parution: 916

Comment soutenir ce projet

Titre du film: «Choisir de guérir», sous-titré "Ieiunium", qui signifie jeûner en latin, durée prévue: 1h30

Diffusion prévue: sur Youtube, ainsi qu'au Festival du film de Zurich, peut-être aussi au Festival Visions du Réel à Nyon

Financement participatif: Du 10 septembre au 24 octobre pour récolter 21'000 frs

Lien pour soutenir: https://wemakeit.com/projects/choisir-de-guerir

But du financement: Interviews complémentaires à réaliser, montage du film, traduction anglais et italien, matériel promotionnel et finalisation

Contributions: Donations dès 20 frs possibles. Quel que soit le montant versé, des contreparties sont prévues: invitation aux projections; votre nom inscrit au générique; DVD offert; bons pour un séjour de jeûne avec suivi d'une naturopathe ou stages de santé globale.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio