Télécharger
l’édition n°917
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Visite à la vigne impériale

Bourg-en-Lavaux Chaque année, environ 1'000 bouteilles sont issues de la vigne de l'empereur Hirohito, empereur du Japon. Son Excellence Etsuro Honda, Ambassadeur du Japon en Suisse, et la vice consule Moe Mukaide sont venus en visite de courtoisie juste avant la vendange.

Etsuro Honda, Ambassadeur, et Moe Mukaide, vice consule, avec Yves Porta, vigneron. DR

C'est un Villette Clos St-Amour, vigne de l'Empereur. Il est issu de la parcelle de 980 m2 située à Chenaux et appartenant aujourd'hui à Yves Porta. Pourquoi ce nom? Ce n'est pas élémentaire, mais impérial mon cher Watson, juste parce que l'empereur Hirohito a souhaité lors d'un passage en Lavaux et d'un arrêt à Grandvaux dans les années 70, visiter une vigne au moment des vendanges. S'en est suivie une longue histoire entre Grandvaux et le Japon dont un jumelage et d'heureux échanges aujourd'hui ralentis. Mais la vigne de Porta est restée «Vin de l'empereur».

L'Empereur au restaurant

Or, lorsqu'il était au Conseil national, Jean-Christophe Schwaab aujourd'hui municipal à Bourg-en-Lavaux, étais vice-président du groupe d'amitié parlementaire Suisse-Japon. A ce titre, il a été invité à l'ambassade et SE Honda a servi le Villette St-Amour de la «vigne de l'Empereur». Ainsi est née, avec l'accord de la Municipalité, l'idée d'inviter Son Excellence à venir «vendanger» le nectar du vin qu'il sert. Puis, tout comme l'Empereur autrefois, SE Honda a été invité à déjeuner sur l'une des plus belles terrasses dominant le lac et la Alpes, celle de Tout un Monde à Grandvaux, appelée Auberge du Monde lorsque l'Empereur s'y est assis. L'histoire ne dit pas s'il était à la même table. nb

Date:20.09.2018
Parution: 917

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio