Télécharger
l’édition n°917
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Des dauphins à Chillon

Gastronomie Pour vous donner l'eau à la bouche, la Fondation du château de Chillon vous convie à sa nouvelle exposition sur l'alimentation au temps du Moyen-Âge. Au menu, visites gourmandes et conférences sur la gastronomie médiévale. Entre chevreuil, lièvre ou encore dauphin de la méditerranée, les seigneurs ne se refusaient rien.

Les enfants découvriront le secret des épices au Moyen Âge.       S. Vez

Xavier Crépon

«Que la bière et le vin coulent à flots.» Les ripailles étaient monnaie courante au château de Chillon au Moyen-Âge. Le duc de Savoie Amédée VIII conviait la cour et les seigneurs des terres voisines à sa table pour festoyer jusqu'au bout de la nuit. Au menu? Surtout de la viande noble et des fruits, aliments réservés aux privilégiés. Avec sa nouvelle exposition, le château souhaite faire découvrir l'alimentation de l'époque, la symbolique des couleurs dans les plats ou encore la façon de recevoir à table.

De la terre au ciel

«La gourmandise était le premier péché du Moyen-Âge, mais cela n'empêchait pas les puissants et les riches d'organiser de grands banquets.» Eva Pibiri, commissaire de l'exposition, souligne la place prépondérante qu'avait l'alimentation entre les 14e et 15 siècles. «Les repas étaient au centre des calendriers liturgiques avec d'importantes périodes de jeûne, mais surtout, la nourriture était un des principaux moyens de distinction sociale.» Tout au long du parcours, des tableaux didactiques révèlent comment la nourriture était un moyen essentiel pour se distinguer du petit peuple. Aux pauvres paysans, les produits inanimés issus de la terre tels que les oignons, les carottes ou encore les choux. Aux grands seigneurs, les aliments qui s'élèvent comme les dauphins sautant dans les airs, les fruits perchés sur les arbres ou encore les faucons, rois des cieux. «C'est ce qu'on appelle la grande chaîne de l'être. Plus on est haut placé dans la hiérarchie de la nature, plus on se rapproche de l'autorité divine», poursuit la professeure d'histoire médiévale à l'Université de Lausanne.

Chères épices

La table noble se caractérisait aussi par des assiettes de toute beauté. «Des plats passant par toutes les couleurs étaient synonymes de luxure. Le prix élevé des épices importées depuis des contrées lointaines que l'on retrouvait sur la table des seigneurs était un moyen d'affirmer son prestige aux yeux de tous.» L'exposition regorge encore de nombreux secrets dissimulés dans les salles du château.

Date:20.09.2018
Parution: 917

«L'Eau à la bouche – Boire et manger au Moyen Âge»

Du 14 septembre 2018 au 28 avril 2019. Ouvert tous les jours de 9h à 19h.

Les visites seront accompagnées de conférences sur la thématique de l'alimentation jusqu'à la fin de l'exposition. Des ateliers de cuisine médiévale ainsi que des visites gourmandes avec dégustation seront également proposées.

Plus d'informations sur www.chillon.ch

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio