Télécharger
l’édition n°917
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un hôpital fictif pour la formation

La Source Malgré la tempête tombée sur la Fondation de Beaulieu à la fin 2017, les travaux permettant l'installation sur le site d'une partie de l'Institut et Haute Ecole de la Santé La Source sont terminés. D'un coût de 32,25 millions, l'établissement a ouvert ses portes comme prévu le 18 septembre. Visite.

Un hôpital simulé, des salles de cours, des laboratoires et des auditoires sont désormais installés à Beaulieu. JBS

Nina Brissot

Il a fallu un certain nombre de prouesses sur le chantier pour arriver à tenir les délais. D'autant que les perturbations liées à des dysfonctionnements au sein de la Fondation ont créé une situation apte à retarder tous travaux. Or tout a été surmonté et la Conseillère d'Etat Cesla Amarelle, tout comme le syndic de Lausanne Grégoire Junod, ont largement souligné la performance. Un exploit bienvenu, relèvent-ils, vu que l'Etat était engagé à cautionner l'emprunt fait par la Fondation pour ce projet à hauteur de 27,3 millions sur les 32,25 millions qu'il a couté. La Fondation La Source a engagé 4,5 mios.

Ce sont ensuite le bureau d'architectes Richter et Dahl Rocha, en grande connivence avec le directeur de l'Ecole Jacques Chapuis, qui ont fait en sorte que surgissent dans d'anciennes halles de près de 100 ans un lieu d'une très belle luminosité. Sur 6'000 m2, le visiteur entre dans un hôpital immersif fictif, outil incroyable pour de futurs infirmiers. Il est complété de deux auditoires de 250 et 150 places, de neuf salles de cours, d'appartements protégés, de laboratoires d'innovation, d'un labo self entrainement. En bref, de quoi donner aux étudiants le goût d'une formation première classe.

Pénurie de soignants

En 2006, la Haute Ecole de la Santé La Source accueillait 280 élèves. A la rentrée 2018, ils sont 830! Beau succès pour l'école, mais en deçà des besoins puisque le secteur de la santé va manquer de plus 20'000 personnes formées dans les prochaines années. Après deux années de travaux, durant lesquelles le Palais de Beaulieu a tout de même abrité plus de 440 congrès et salons, l'école partage désormais ses locaux entre Vinet et Beaulieu. Elle emploie une quarantaine de personnes et d'un outil hautement performant.

Date:20.09.2018
Parution: 917

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio