Télécharger
l’édition n°920
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'Entraide Seniors n'aidera plus

Pully A la fin de l'année, la belle aventure de l'Entraide Seniors Pulliérans ne sera plus qu'un beau souvenir, après 15 ans d'engagement. Motif: l'avènement des quartiers solidaires, des transports bénévoles, de proXy et d'autres entités officielles ou bénévoles, qui tous offrent des services similaires, mais souvent avec de meilleures infrastructures.

Une AG extraordinaire dissoudra ESP et le comité pourra se retirer avec le sentiment du devoir accompli.DR

Nina Brissot

Au fil du temps, les aidants, membres de l'Entraide Seniors Pulliérans (ESP) sont passés dans le camp des aidés. Cependant, la relève formée de bénévoles de longue durée et de manière régulière s'est éclaircie pour finir par devenir rare. En parallèle, associations, infrastructures, Fondations de proches aidants et services communaux se sont largement développés. Au point que les fondateurs et le comité sont arrivés à cette conclusion qu'après 15 ans d'une belle expérience, le temps de se retirer est arrivé.

Sans solliciter la commune

En 2003, Nicole Panizzon, Verena Kuonen et Martial Lambert rejoints par Annie Mumenthaler et MC Wespi ont dessiné leur rêve de construire un service, «Les seniors aident les seniors». Avec l'objectif d'être financièrement autonomes. Pari tenu grâce à l'aide de la Fondation Inverni-Desarzens qui, à hauteur de 10'000 frs par année, a payé le loyer du petit local du Pré de la Tour 11. Les cotisations des membres - 30 frs par an - ont permis de faire tourner cette entité pendant une quinzaine d'années. Le catalogue des offres est important, en un an, ce sont plus de 1'187 heures qui ont été dispensées en compagnie, lecture, accompagnement pour des achats, promenades, transports avec des chauffeurs bénévoles, administration, rangement, préparation de repas, support informatique, jardinage, visites à domicile. Lors de la canicule cet été, en collaboration avec la Protection Civile, le groupe ESP «a cartonné», relève Martial Lambert, son président. Mais ce ne sont là que les heures officielles, inscrites dans les feuilles de prestations. Les mille et un services supplémentaires non comptabilisés sont également très nombreux.

De nouveaux acteurs

ESP s'arrête, mais personne ne sera en reste. L'arrivée des quartiers solidaires, des transports bénévoles, de proXy et autres entités officielles ou bénévoles changent la donne. Tous offrent des services similaires, souvent avec de meilleures infrastructures. Dès lors, ESP peut gentiment remettre sa clé sans pour autant laisser un trou dans le paysage social. Chaque adhérent - ils sont 328 - a été informé et a jusqu'au 31 décembre pour trouver ou se faire aider à trouver l'équivalent dans les autres entités. Une assemblée générale extraordinaire permettra de dissoudre ESP en décembre. Et «nous partirons contents», sourit Martial Lambert qui vient d'être nommé président des bénévoles vaudois.

Date:11.10.2018
Parution: 920

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio