Télécharger
l’édition n°920
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Montée vertigineuse de l'impôt à Paudex

Fiscalité Considérée comme une commune riche, Paudex se voit obligée d'augmenter son taux fiscal. En cause: la nouvelle calculation de la péréquation. L'exécutif préconisait une hausse de 8 points. Grosse grogne au Conseil communal, qui accepte 6,5 points de plus.

«Et qui défend les communes face au canton vorace? Est-ce que ce canton écoute les communes? Dix, vingt points d'augmentation? Pourquoi pas 100 du moment qu'on y est. Et le canton se frotte les mains en présentant un budget équilibré et en reportant les charges sur les communes? Pourquoi devons-nous accepter? Les autres communes sont-elles d'accord?»... Si les élus de Paudex sont si remontés, au Conseil communal du 1er octobre, c'est qu'il doivent se prononcer sur une hausse de 8 points d'impôts, une demande de la Municipalité. La Commission des finances tempère par amendement et ramène l'augmentation à 6,5 points. Sachant qu'un point équivaut à 130'000 frs pour Paudex, cela représente vite une somme importante.

« Du délire »

«C'est du délire complet», lâche un conseiller, tandis qu'un autre assure: «Si l'on suit le canton, on va droit dans le mur». Le syndic et les municipaux ont beau expliquer qu'en 2018, le déficit probable sera pire que prévu et qu'il manquera 2 millions au budget 2019. Une foule d'arguments sont avancés pour tenter d'enrayer l'augmentation demandée. Un sous amendement est proposé. Peut-être trop optimiste puisqu'il propose de refuser toute hausse. Echaudés par la liste des investissements à venir, dont 9 millions pour le collège et 10 millions pour les bus à haut niveau de service, la grande majorité des conseillers a toutefois refusé cette option. Paudex est actuellement à 61,5 points. La proposition municipale amènerait le taux à 69,5. Le syndic Serge Reichen insiste: «La majorité des communes vaudoises sont à 70%», avance-t-il sans convaincre.

Et pourquoi ne pas vivre sur les réserves en attendant de bonnes surprises qui parfois arrivent à Paudex? Hélas, les réserves sont déjà bien hypothéquées. «Nous avons mis les pieds dans les dettes et maintenant nous nous embourbons», peste encore un élu. Mais tous les arguments sont épuisés et il faut passer au vote. La proposition amendée sera plébiscitée et l'arrêté d'imposition pour 2019 est voté à 68 points soit une augmentation de 6,5 points qui visiblement font très mal. nb

Date:11.10.2018
Parution: 920

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio