Télécharger
l’édition n°920
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Parkinson, une soirée pour en parler

Conférence A être si souvent prononcé, le nom de Parkinson, médecin, pamphlétaire politique, géologue et paléontologue ayant donné son nom à cette maladie, est devenu célèbre. Plusieurs spécialistes de haut vol, dont le Dr Bogousslavsky, en livreront les clés lors d'un exposé public au Lausanne Palace.

Parkinson, une soirée pour en parler

Nina Brissot

Plus de 6 millions de personnes souffrent de manière déclarée de Parkinson dans le monde, dont plus de 15'000 en Suisse. Avec le vieillissement de la population, ce chiffre est en progression. Il s'agit d'une maladie neurodégénérative du système nerveux central. Souvent grave, la maladie montre différents signes de dysfonctionnements, de ralentissement des mouvements, de pertes de mémoire ou des troubles cognitifs. Mais aussi, et c'est le plus connu du grand public, des tremblements incontrôlés. Le Dr. Julien Bogousslavsky, spécialiste en neurologie et médecin chef du service de neurologie et neuroréhabilitation de la Clinique Valmont, sera au Lausanne Palace le 31 octobre pour une conférence publique sur le thème Parkinson et tremblements. Une soirée qui s'adresse certes aux parkinsoniens mais aussi et surtout à leur entourage, souvent affecté par les effets de cette maladie de leurs proches. C'est donc une conférence à vocation éducative qui sera soutenue par le Dr Bogousslavsky et les nombreux praticiens du Neurocentre de Genolier Swiss Medical Network (GSMN), qui concentre ces différentes compétences pour le diagnostic, la prise en charge et le traitement des maladies du système nerveux.

Manque de dopamine

La maladie de Parkinson est le trouble neuro végétatif le plus fréquent après Alzheimer. L'atteinte peut revêtir différentes formes évolutives et diffère énormément d'une personne à une autre. Les traitements sont médicamenteux ou chirurgicaux. Cependant, la médication, qui vise à pallier le manque de dopamine, peut provoquer des effets secondaires parfois difficiles à gérer, notamment des addictions. Le traitement chirurgical consiste à implanter des électrodes dans le cerveau pour provoquer une stimulation cérébrale. Les soins passent par la rééducation physique et orthophonique et forment un complément important au traitement qui va freiner l'évolution de la maladie et améliorer la qualité de vie du patient mais ne pourra pas l'arrêter.

Des spécialistes pour en parler

Pour parler de Parkinson et de ses effets, le Dr. Bogousslavsky sera accompagné de la Dresse Monika Raimondi qui expliquera le traitement neurologique de cette maladie. Les médecins Stefano Binaghi et Jean-Pierre Papazyan détailleront l'imagerie du cerveau et les parkinsonismes. Puis, ce seront les Drs. Daniel Jeanmonod et Marc Gallay qui présenteront la «chirurgie» par ultrasons pour traiter la maladie de Parkinson. Spécialistes en neuropsychologie et logopédie, Aline Sperisen et Morgane Papilloud décriront les moyens de pratiquer une rééducation cognitive et de la voix tandis que les thérapeutes Magali Bourges et Paulo Da Cunha Ribeiro s'attarderont sur la rééducation motrice.

Date:11.10.2018
Parution: 920

James Parkinson

Il a donné son nom à cette maladie pour avoir en 1817 décrit avec précision dans un essai sur la paralysie (essay on the shaking palsy) cette affection alors inconnue. Il l'avait appelée paralysie agitante à cause des tremblements. C'est le neurologue français Jean Martin Charcot, lui-même découvreur de la maladie éponyme aussi appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA) qui a renommé cette affection Parkinson en l'honneur du médecin anglais.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio