Télécharger
l’édition n°923
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le Léman bientôt accessible à tous ?

Vevey Les personnes en chaise roulante ne peuvent actuellement pas accéder au lac sans aide. Une situation qui pourrait changer, sous l'impulsion du Conseil communal.

Grâce à un siège posé sur des rails, les utilisateurs pourraient se rendre dans l'eau seuls. (Image tirée du postulat)

Amit Juillard

C'est lors d'un séjour en Crête et à Chypre qu'Isabel Jerbia, conseillère communale socialiste, le découvre. Sur des rails, un siège porte les personnes à mobilité réduite de la plage à l'eau grâce à un panneau solaire posé sur le toit de la structure. De tels modules pourraient éclore sur les rives veveysannes. Leur avantage: ils permettent à ceux se déplaçant en chaise roulante de se baigner sans assistance.

«Il est normal que les personnes en situation de handicap aient accès au Léman comme tout le monde, appuie Isabel Jerbia, dépositaire du postulat «pour un lac sans discriminations», accepté à l'unanimité par les élus le 11 octobre. Ce système coûte environ 23'000 frs, mais c'est une piste de réflexion pour la Municipalité, ce n'est pas cela que nous souhaitons à tout prix. L'important, c'est que les utilisateurs potentiels puissent garder leur autonomie.» Allusion à la première handiplage du Léman, créée à Gland cette année, qui propose, elle, un accompagnement à la baignade.

Pour l'été prochain ?

Le parti socialiste espère voir le projet se concrétiser l'été prochain, dans plusieurs lieux différents. «Il y a passablement d'endroits avec des rochers, c'est pourquoi nous avons proposé les Bains Payes et la piscine de Vevey-Corseaux-Plage», explique Isabel Jerbia.

L'exécutif se dit favorable à l'idée. «Elle nous parait intéressante, mais elle doit être intégrée dans le projet global d'aménagement du territoire, étaye Jérôme Christen (Vevey Libre), municipal de l'urbanisme. Nous sommes tous conscients qu'il faut en faire davantage pour les personnes à mobilité réduite en ville. Mais nous n'avons pas encore discuté de cette proposition et ne pouvons ni garantir ni exclure qu'elle pourra être menée à bien avant l'été prochain à ce stade.»

Date:01.11.2018
Parution: 923

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio